Retour

Michelin fait main basse sur les podiums du Dakar

Un an après son retour sur le rallye raid le plus populaire, médiatique et difficile au monde, MICHELIN marque de son empreinte cette 36e édition du DAKAR. Triplé en auto, moto et camion, les pneumatiques du manufacturier Clermontois ont parfaitement démontré leurs qualités ainsi que l’expertise des ingénieurs MICHELIN. Les pneus MICHELIN LATITUDE C en catégorie automobile, les MICHELIN DESERT Race et Bib Mousse en catégorie moto et les MICHELIN XZL+ destinés aux camions, ont permis à l’ensemble des équipes partenaires de la firme de maitriser une édition 2014 du DAKAR considérée comme la plus difficile depuis que le rallye raid s’est installé en Amérique du Sud.

Catégorie auto - MICHELIN LATITUDE C : La référence absolue

Partenaire du team Mini X-Raid Racing Team, les pneumatiques MICHELIN s’offrent, outre la victoire avec Nani ROMA et Michel PERIN, un triplé et même les premières cinq positions du classement final. Le MICHELIN LATITUDE C signe également une performance de choix en remportant 12 des 13 spéciales que comportait cette édition. Une démonstration de performance totale : la rapidité, la robustesse et la polyvalence sont bien alliés dans ce pneumatique MICHELIN « spécial rally-raid ». La performance totale de ces pneus MICHELIN a permis à trois partenaires MICHELIN différents de s’imposer à l’arrivée des spéciales de cette 36e édition, en dépit d’un relief des plus varié (pistes rapides, fesh-fesh, sable) et sous des variations de températures parfois extrêmes. Ces caractéristiques du MICHELIN LATITUDE C, ont offert à Stéphane PETERHANSEL la possibilité de s’octroyer un nouveau record : le pilote Mini / MICHELIN comptabilise désormais un total de 65 succès en spéciales.

Le DAKAR constitue donc pour MICHELIN une expérience technique précieuse, contribuant au développement de pneus de série encore plus sûrs et endurants, spécialement conçus pour une utilisation en Amérique du Sud et en Asie où la majorité des voies de circulation ne sont pas goudronnées.

Catégorie moto – MICHELIN DESERT Race et MICHELIN Bib Mousse : reçus 12 sur 13

À l’exception d’une spéciale, les partenaires moto de MICHELIN ont remporté l’intégralité des épreuves chronométrées du DAKAR 2014, faisant ainsi de la paire MICHELIN DESERT Race / MICHELIN Bib Mousse un équipement indispensable à la victoire. Le succès de Marc COMA sur la KTM 450 « usine » se concrétise à la fin d’une épreuve où le pilote catalan a réalisé une gestion de course parfaite, alliant attaque et navigation exceptionnelle. Très rapidement à l’abri d’un éventuel retour à la régulière de ses adversaires, Marc COMA a ensuite pu s’appuyer sur les qualités de sa machine mais aussi sur celles des pneumatiques MICHELIN pour rejoindre Valparaiso sans incident. Le travail des ingénieurs du manufacturier Clermontois dans la conception d’un pneu à la fois robuste et maniable, assurant motricité et longévité, s’est également concrétisé par un nouveau podium 100% MICHELIN grâce à Jordi VILADOMS (KTM) et Olivier PAIN (YAMAHA). Le MICHELIN Bib Mousse, conçu pour être utilisé avec les pneus compétition tout-terrain de la firme, s’est confirmé une fois de plus comme un vrai avantage pour les pilotes du DAKAR. Ce produit très technologique, qui remplace l’air dans le pneu, élimine le risque de crevaison tout en optimisant le comportement du pneumatique. Enfin grâce cette nouvelle victoire de Marc COMA, sa quatrième, MICHELIN compte désormais 31 succès sur 36 éditions disputées. 

Catégorie camions – MICHELIN XZL+ : l’ingrédient d’un duel mémorable

Depuis la création du DAKAR, jamais la course camion n’avait été aussi disputée et indécise. Durant deux semaines Andrey KARGINOV, futur vainqueur, et Gérard DE ROOY se sont livré une bataille digne des plus grandes passes d’armes des catégories autos et motos. Autant dire que le MICHELIN XZL+ n’a pas été épargné et mis à rude contribution tout au long des secteurs chronométrés. Une mission dont le pneu le plus utilisé par les concurrents de la catégorie Camion, s’est parfaitement acquitté. Le MICHELIN XZL+ a répondu présent en s’appuyant sur ses qualités de motricité et de résistance aux agressions et perforations. Aussi à l’aise dans le sable mou du désert d’Atacama que sur les rapide pistes chiliennes, il signe au terme de cette 36e édition un nouveau sans faute et s’offre un nouveau triplé dans la catégorie grâce à ses partenaires KAMAZ et IVECO.

Rappelons que MICHELIN est présent en Amérique du Sud depuis 1913. Voici les chiffres clés de son activité :

  • Siège : Rio de Janeiro au Brésil
  • Nombre de salariés : plus de 6 000
  • Investissement : 1 milliard d’euros entre 2006 et 2012
  • Marques commercialisées : Michelin, BFGoodrich, Uniroyal, Montana , Kleber et Tigar
  • Trois installations industrielles au Brésil
  • 6 agences commerciales : en Argentine, en Colombie, au Chili, au Pérou, en Équateur et au Venezuela
  • MICHELIN n°1 au Brésil et en Amérique du Sud sur le marché du pneu radial Poids Lourd
  • MICHELIN n°1 au Brésil et en Amérique du Sud sur le marché du pneu radial Génie Civil
  • Rechapage pneus poids lourd avec Service Michelin Refill

Retour