Retour

Formula-E 2016/2017 - Très bon départ pour les pneus MICHELIN Pilot Sport EV2, pour la première course à Hong Kong dans l’histoire de la FIA

L’ePrix d’ouverture de la troisième saison du Championnat FIA de Formula E s’est déroulé ce dimanche 9 octobre à Hong Kong, où les organisateurs ont dessiné un circuit de 1,860 kilomètres et 10 virages. C’est la première fois qu’une manche d’un championnat de la Fédération Internationale de l’Automobile (FIA) se déroule dans la ville de Hong Kong.

cp_fae-hong-kong-2016_1040x400

 

Arborant de nouvelles livrées, ainsi que des évolutions technologiques importantes, y compris les nouveaux pneus MICHELIN Pilot Sport EV2, les 20 voitures engagées dans la saison de Formula E 2016/2017 ont pris le départ à 16h, sous un ciel couvert et par des températures supérieures à 30°C dans l’air et à 45°C au sol. A l’issue des qualifications de mi-journée, le champion de la première saison, Nelson Piquet Jr, s’est élancé de la pole-position, suivi par son coéquipier chez NEXTEV NIO, Oliver Turvey. Les deux voitures du DS Virgin Racing, celle de José Maria Lopez et celle de Sam Bird, suivaient respectivement à la troisième et quatrième position. Sébastien Buemi (Renault e.dams) était cinquième, tandis que son rival au championnat 2015, Lucas Di Grassi (ABT Schaeffler Audi Sport), sorti de piste durant les qualifications, ne démarrait sa course qu’à la dernière place.

Après un départ sans bouleversements majeurs, même si les pilotes de l’équipe ABT Schaeffler Audi Sport ont été contraints de réparer leurs voitures aux stands suite à des contacts, la course est arrivée à son tournant lors du 17ème tour, lorsque José Maria Lopez sort de la piste entrainant le déploiement de la voiture de sécurité. Pendant que le peloton tournait au ralenti, certains pilotes ont anticipé leur changement de voiture, une stratégie risquée… mais payante. C’est en effet lors des arrêts aux stands que Sébastien Buemi s’est installé à la première place et que Lucas Di Grassi, auteur d’une stratégie particulièrement efficace, parvenait à remonter de la quinzième à la deuxième position. Les deux pilotes se sont ensuite mesurés en duel et c’est finalement le Suisse qui a raflé la mise, avec le Brésilien deuxième sur la ligne d’arrivée. Nick Heidfeld (Mahindra Racing), qui a su capitaliser sur la régularité durant la course, a offert au constructeur indien son premier podium de la saison.

Sur le circuit hongkongais, les nouveaux pneus MICHELIN Pilot Sport EV2 ont tenu leurs promesses :

Les évolutions technologiques du pneu MICHELIN Pilot Sport EV2 par rapport à son prédécesseur sont majeures. Le nouveau pneu, encore plus efficace sur le plan énergétique, permet à lui-seul de parcourir un tour de plus par course, grâce à une réduction de 16% de la résistance au roulement.  Nous avons également allégé chaque train de pneus de 5 kilos, ce qui correspond à 2,5 tonnes d’économie de matière sur l’ensemble de la saison. En raison de l’ampleur des bénéfices générés par cette innovation, ainsi que des efforts de développement fournis par les ingénieurs de MICHELIN MOTORSPORT, nous attendions avec impatience les premiers retours "du terrain". Sur une surface particulièrement glissante et irrégulière, les nouveaux pneus MICHELIN Pilot Sport EV2 ont été appréciés par les pilotes. Nous sommes satisfaits de ce très bon début et nous comptons confirmer cette analyse positive dans d’autres conditions de course, ainsi qu’éventuellement en présence de pluie.

Serge Grisin, manager Michelin en Formula E

Le deuxième ePrix de la saison se déroulera à Marrakech le 12 novembre 2016.


Retour