Retour

Formula E 2016/2017 - Le pneu MICHELIN Pilot Sport EV2 prophète en son pays

La deuxième édition du ePrix de Paris vient de se dérouler dans une ambiance de fête, et s’est révélée être un véritable succès populaire. Outre les 7 000 places de tribunes, vendues en seulement 24 heures lors de l’ouverture de la billetterie, plus de 10 000 spectateurs s’étaient massés dans le e-Village, cet année accessible gratuitement. Grâce à plusieurs « fan zone » installées de part et d’autre du circuit, où de nombreuses animations gratuites attendaient les visiteurs, les passionnés comme les curieux ont pu suivre la course sur plusieurs écrans géants, dans des bonnes conditions d’accueil.

cp_fae-paris-2017_1040x400

 

Une opportunité pour apercevoir Bibendum, le personnage mythique incarnat la marque MICHELIN, toujours très demandé par le public présent sur les courses, mais aussi d’apprécier les performances des nouveaux pneus MICHELIN Pilot Sport EV2, lancés au début de cette saison et qui couraient pour la première fois dans les rues de la capitale.

Le tracé du circuit 2017 était le même que celui de 2016, simplement la sortie de la pitlane a été légèrement modifiée. Long de 1,920 km et comportant 14 virages - 6 à gauche, et 8 à droite - le circuit des Invalides plait particulièrement aux pilotes, et plus particulièrement aux français qui ne pensaient avoir un jour l’opportunité de courir dans un site aussi magique et emblématique.

Nous avons des retours positifs de nos partenaires depuis le début de la saison sur notre nouveau pneu MICHELIN Pilot Sport EV2. Même si nous arrivions en confiance ici à Paris, il est exact que venir courir dans le centre de la capitale de son pays d’origine, devant tous les fans de la marque, ajoutait néanmoins un peu de pression… mais aussi de fierté. Le circuit de Paris est assez simple sur le plan technique, mais la ligne droite en fin de parcours est extrêmement bosselée et les virages sont parfois serrés. Il nous fallait alors proposer à nos partenaires des pneus qui soient à la fois capables de monter rapidement en température, de jouer leur rôle d’amortisseur pour maintenir au maximum la gomme en contact avec le sol, et d’offrir un grip élevé pendant la durée de la course

Serge Grisin, le manager de Michelin en Formula E

Si l’an dernier les conditions météo durant le weekend n’étaient pas idéales, pour l’édition 2017 le ciel a été plus clément. Cependant, la température de l’air n’a pas dépassé les 17°C alors que l’asphalte est monté à peine à 25°C. Toutefois, et alors que MICHELIN a réduit le temps de montée en régime de la deuxième génération de son Pilot Sport EV, les équipes ont pu bénéficier d’une augmentation globale des performances, avec un niveau de sécurité élevé offert à tous les concurrents.

Le ePrix de Paris 2017 a été remporté par Sébastien Buemi (Renault e.dams), également détenteur de la pole-position avec seulement 0.006s d’avance sur le francilien Jean-Eric Vergne (Techeetah). La course s’est déroulée sans encombre pour le pilote suisse, qui a évolué en tête du peloton du début à la fin de l’épreuve. Sébastien Buemi et l’équipe Renault e.dams ont géré de façon magistrale leur course, en dépit de deux neutralisations avec entrée en piste de la voiture de sécurité. Après 34 tours en deuxième position, Jean-Eric Vergne a été contraint à l’abandon, alors qu’il évoluait à moins de 2s de la tête. C’est le pilote DS Virgin Racing, José-Maria Lopez, alors troisième, qui prend le relais et qui termine la course à la seconde position. Il s’agit du premier podium du pilote argentin en Formula E. Nick Heidfeld (Mahindra Racing) termine quant à lui troisième du ePrix de Paris 2017.

La prochaine manche du Championnat FIA de Formula E 2016/2017 se déroulera à Berlin, où les deux courses inscrites au calendrier auront lieu le 10 et le 11 juin 2017.


Retour