Retour

Formula-E 2015/2016 - Une sortie de scène magistrale pour les pneus MICHELIN Pilot Sport EV

La saison 2015/2016 du championnat FIA Formula E vient de s’achever dans les allées de Battersea Park, à Londres, après deux ePrix consécutifs remportés par Nicolas Prost (RENAULT e.dams). Après une dernière épreuve rocambolesque, le sacre Pilotes revient à Sébastien Buemi, lui aussi pilote de RENAULT e.dams. L’équipe française d’Alain Prost et Jean-Paul Driot complète une très riche saison en décrochant également la couronne réservée aux Equipes. Au championnat Pilotes, Sébastien Buemi devance de deux points seulement le brésilien Lucas Di Grassi (ABT Schaeffler Audi Sport), ainsi que Nicolas Prost. Le podium du championnat des Equipes est quant à lui  complété par ABT Schaeffler Audi Sport et DS Virgin Racing.

FAE-londre-2016_1430x500

Les finales londoniennes de la Formula E, se sont disputées par une température assez fraîche pour la saison (10 à 15°C le matin) et parfois sous la pluie (des légères précipitations et des orages ont rythmées le week-end). Par ces conditions de course atypique, les pneus MICHELIN Pilot Sport EV ont encore une fois démontré toutes leurs qualités et leur parfaite polyvalence. Le tracé du circuit de Londres fait partie des plus longs de la saison : 2,922 kilomètres. Il se caractérise par 17 virages et chicanes techniques, intercalés par des longues lignes droites, ce qui génère des freinages violents. En outre, les allées de Battersea Park sont bombées, et les voitures ont roulé avec la hauteur de caisse la plus élevée de la saison. La qualité intrinsèque des pneumatiques, qui répondent à des configurations hétéroclites comme on peut en trouver sur les tracés urbains, a donc été une fois de plus la clé du succès pour les différents protagonistes.

La première séance de qualifications, le samedi, a été entrecoupée de courtes mais fortes pluies, qui ont rendu les deux derniers quarts des qualifications plus difficiles. C’est alors que les pilotes ont pu prendre la mesure de l’efficacité sur sol humide des pneus MICHELIN Pilot Sport EV, les premiers pneus de compétition pour monoplace performants à la fois sur sols sec et mouillé.

Durant le reste du week-end, les activités sur la piste se sont déroulées sous de meilleurs auspices météorologiques et le ciel, parfois menaçant, s’est ouvert à plusieurs reprises, laissant de temps en temps la place au soleil. Sur piste sèche, les pneus Michelin ont permis aux pilotes de réaliser des chronos de premier plan, tout en pardonnant des freinages parfois tardifs. Le niveau d’usure est resté contenu en confirmant une fois de plus qu’un seul train de pneus par voiture est largement suffisant par journée de course.

Le pneu MICHELIN Pilot Sport EV a révolutionné l’approche de la course automobile en matière de pneumatiques. Avec sa bande de roulement sculptée, sa dimension de 18 pouces et sa longévité élevée, il représente une première dans une discipline monoplace de niveau mondial, et les deux saisons qui viennent de s’écouler en Formula E ont démontré la qualité et la pertinence du travail réalisé par les équipes de MICHELIN MOTORSPORT. Le pneu MICHELIN Pilot Sport EV laisse officiellement la place à son successeur aujourd’hui, même si l’ensemble des équipes travaille depuis mi-juin sur le développement des voitures 2016/2017 en utilisant déjà le nouveau pneu. Le MICHELIN Pilot Sport EV2, préservera l’excellent niveau de performances de la version actuel, ainsi que sa polyvalence, tout en augmentant sensiblement son efficacité énergétique. Nous avons en effet obtenu une réduction importante de la masse du pneu et une résistance à l’avancement fortement amoindrie. Michelin s’inscrit ainsi pleinement dans l’esprit de la Formula E : faire plus avec une moindre consommation de matières et d’énergie.

Serge Grisin, manager de Michelin en Formula E

Je félicite chaleureusement Sébastien Buemi et notre partenaire RENAULT e.dams pour leurs titres et les performances dont ils ont fait preuve tout au long de la saison. Je note avec plaisir qu’une fois de plus les meilleurs tours en course ont été réalisés en fin de ePrix, ce qui indique que nos pneus offrent un niveau de performances constant et élevé, quel que soit leur taux d’usure, la température extérieure ou les précipitations. Nous travaillons d’arrache-pied aux côtés de toutes les équipes sur la préparation de la prochaine saison de Formula E, qui marque un pas supplémentaire vers l’efficacité énergétique et la mobilité durable. Nous sommes fiers d’avoir prolongé déjà l’an dernier notre participation dans cette discipline sportive d’avenir, au moins jusqu’à la saison 2018/2019. Avec le lancement du nouveau pneu MICHELIN Pilot Sport 4, les innovations technologiques validées dans le cadre du Championnat FIA Formula E profitent déjà au grand public.

Pascal Couasnon, directeur de MICHELIN MOTORSPORT

Retour