Retour

Championnat du Monde d’Endurance FIA (WEC) - 6 Heures de Silverstone 2014

Doublé de MICHELIN et Toyota Racing - Premier podium pour MICHELIN et Porsche Motorsport

Cette année, les équipes Audi Sport Team Joest et Toyota Racing ne sont plus les seules favorites dans la course au titre de Champion du Monde dans la catégorie LM P1 : Porsche Motorsport, dont les 919 Hybrid sont également équipées de pneumatiques Michelin les a rejoint, et s'est montré compétitif dès les premiers essais. L'équipage Dumas/Jani/Lieb s'est d'ailleurs positionné à la troisième place sur la grille de départ lors des essais qualificatifs. 

Après un début de course animé, où Toyota Racing a tout de suite mis en évidence son potentiel, c'est néanmoins l'Audi R18 e-tron quattro n°2 qui prend les commandes, après une demi-heure de duel. Mais alors qu'arrive une averse de quelques minutes, la Toyota TS 040 - Hybrid n°7 s'empresse de passer en pneus pluie tandis que l'Audi, qui a fait le choix de rester en slicks, est contrainte de céder la tête de la course. La seconde Toyota TS 040 - Hybrid, la n°8, est pendant ce temps passée en pneumatiques MICHELIN Hybride, et elle s'empare de la seconde place, la Porsche n°14 ayant passé 16 minutes d'arrêt pour des réparations.

Après une 1h15 de course, les Toyota TS 040 - Hybrid n°7 et 8, ainsi qu'une Porsche, la numéro 20, composent le podium provisoire.

Sur une piste séchante, c'est donc le choix des pneus MICHELIN Hybride qui se montre le plus cohérent, et la Toyota n°8 dépasse la n°7, quant à elle restée en pneus pluie. C'est ce tiercé dans l'ordre qui franchira la ligne d'arrivée, sous drapeau rouge, la fin de la course ayant été neutralisée pour cause de fortes pluies. 

Les pneus MICHELIN Hybride déterminants, mais toutes les gommes testées

La supériorité des pneus MICHELIN Hybride a été fortement démontrée : alors qu'il ne pleuvait plus mais que la piste était encore humide, il a été constaté un écart de plus de cinq  secondes au tour entre les deux Toyota, l'une étant équipée en pneus slicks hybrides et l'autre en pneus pluie, et jusqu'à vingt secondes au tour en comparaison de l’Audi R18 e-tron quattro n°2, montée en pneus slicks. 

Néanmoins, à Silverstone, chaque catégorie de pneu a joué son rôle. Pour Jérôme MONDAIN, responsable de MICHELIN Endurance : « Les épreuves de ce week-end ont nécessité l'utilisation de l'ensemble des gommes développées. Du slick « basses températures » au pneu pluie, en passant par le slick hybride, nos partenaires ont eu l'occasion d'utiliser l'ensemble de la gamme de pneus que nous leur proposions. Nous sommes extrêmement satisfaits des résultats obtenus, qui représentent une validation pour les gammes que nous utiliserons pour les 24 Heures du Mans. Nous retiendrons particulièrement les performances des pneus MICHELIN Hybride qui, si en apparence ressemblent à des slicks, ont fait preuve d'une performance et d'une polyvalence élevées, mettant en exergue les valeurs de notre programme MICHELIN Total Performance* ».

En catégorie LM P2, les deux ORECA 03-Nissan de l'équipe SMP Racing, nouvelles venues dans la catégorie et dont les voitures reçoivent également des pneus Michelin, se sont classées 3ème et 4ème de leur catégorie sur la ligne de départ. Elles connaîtront malheureusement des ennuis techniques dès la première heure de course, l'une étant contrainte à l'abandon, et l'autre continuant sa course après un arrêt de plus de trente minutes pour réparation.

À noter que dans la catégorie GTE Pro, « les conditions météo pluvieuses ont permis de valider le travail de développement effectué ces dernières semaines sur les nouveaux pneus pluie, spécifiques pour cette catégorie, avec une bonne tenue en dehors des fenêtres idéales de fonctionnement, autrement dit lorsque la piste était en train de sécher » conclut Jérôme MONDAIN.

La deuxième manche du Championnat du Monde d’Endurance FIA 2014 se déroulera le 3 mai prochain, sur le circuit de Spa-Francorchamps, dans les Ardennes belges. Ce sera la dernière occasion pour les équipes de se préparer pour les 24 Heures du Mans qui auront lieu les 14 et 15 juin 2014. 

* Le MICHELIN Total Performance est la stratégie qui est au cœur de la Recherche et du Développement du pneumaticien français et qui consiste à proposer, simultanément et au plus haut niveau, des performances souvent antagonistes, grâce à l’emploi de technologies uniques. 


Retour