Retour

Michelin, un employeur plébiscité par ses salariés

Employeur mondial responsable, les actions de Michelin en faveur du bien-être au travail sont aujourd’hui reconnues… à commencer par les salariés du Groupe, eux-mêmes. Explications.

actu_employeur-salaries_1040x400

Michelin, meilleur employeur des Etats-Unis

En 2018, quel est le meilleur employeur des Etats-Unis ? Réponse : Michelin ! Le Groupe a en effet été désigné, en mai dernier, par le palmarès America's Best Employers du célèbre magazine américain Forbes comme le meilleur employeur du pays, où il compte environ 22.000 collaborateurs répartis sur 19 sites. Michelin est, en outre, la seule entreprise non américaine dans le Top 10 de cette édition 2018.

Classé 34e en 2017, le groupe Michelin fait un bond spectaculaire au classement, devançant 499 sociétés de plus de 5 000 employés, réputées pour leur qualité de vie au travail, parmi lesquelles Google, 3ème, SAP, Mastercard ou Microsoft, respectivement 19e, 20e et 25e.

actu_employeur-salaries_forbes_1040x400

Ce classement a été établi par le cabinet Statista pour le magazine économique américain, auprès de 30 000 américains employés par des entreprises d'au moins 1 000 salariés. Ceux-ci devant noter chaque année, sur une échelle de zéro à 10, la probabilité de recommander leur employeur. En 2018, Michelin a donc été plébiscité par l’unanimité de ses collaborateurs (ou presque), puisque le Groupe décroche la note exceptionnelle de 9,9/10 !

Ce classement met aujourd’hui en lumière les efforts de Michelin en matière de recrutement, ainsi que tout le travail déjà accompli sur sa marque employeur aux Etats-Unis.

Nous faisons activement la promotion des carrières industrielles.

David Stafford, directeur des ressources humaines de Michelin Amérique du Nord

Le DRH américain met également en avant les bourses d'études ou le programme « Youth Apprenticeship » destiné aux lycéens américains.

En attirant chez nous les meilleurs et les plus brillants dès leurs premières années d'études, poursuit David Stafford, nous nous donnons de plus grandes chances de les voir revenir, une fois leur diplôme en poche.

David Stafford

Favoriser le bénévolat

Un succès outre-Atlantique, lié à la culture d'entreprise développée par Michelin et à son engagement en matière de développement durable.
 

actu_employeur-salaries_benevolat_1040x400

Les gens veulent appartenir à une entreprise qui fait plus que du business.

David Stafford

En effet, la politique de responsabilité sociétale et environnementale (RSE) est un des leviers stratégiques du Groupe, pilotée directement par le conseil de surveillance et le comité exécutif. Par exemple, adhérent du Pacte mondial des Nations unies, Michelin s'est fixé pour objectif de réduire de 20 % les émissions de CO2 liées à ses produits d'ici 2030. Ces engagements en faveur du développement durable sont remarqués de nos collègues américains, comme des journalistes de Forbes, qui soulignent également l’action de Michelin auprès de la Fondation du Parc de Yellowstone et de la World Wildlife Foundation (WWF). Michelin invite aussi ses collaborateurs à s'engager pour de grandes causes. Le Groupe s’est ainsi fixé, pour 2020, d’atteindre 30 000 jours de travail par an consacrés par son personnel à des activités en faveur de communautés locales. En 2016, le Groupe avait ainsi atteint plus de 31 600 jours, témoignant de la maturité de ce dispositif. En 2017, ce sont plus de 33 800 journées de bénévolat qui ont été réalisées sur ce même périmètre, incluant temps personnel et professionnel, et près de 25 700 journées sur le seul temps de travail. L’Amérique du Nord, est le principal contributeur, devant la Chine et l’Europe, dans des proportions équivalentes.