Retour

MICHELIN relève le défi de l’Enduro

Imagine-t-on une épreuve plus dure pour les pneus que l’Enduro ? Traverser des pierriers à pleine vitesse, ne pas s’enfoncer dans le sable, ne pas glisser sur l’herbe… Seuls des pneus exceptionnels peuvent affronter ces conditions. La nouvelle gamme MICHELIN Enduro a passé l’épreuve du feu fin août, à l’occasion des FIM Six Days of Enduro, qui se tenaient cette année à Brive (France).

cp_moto-enduro-2017_1040x400

 

La plus ancienne des courses hors-pistes (elle a été créée en 1913) est toujours un moment exceptionnel. Pour Michelin, elle l’était encore plus cette année, car nous étions pour la première fois partenaire de l’évènement et profitions de l’opportunité pour tester notre nouvelle gamme Enduro, fruit de 4 années de travail.

Encore une fois, nos ingénieurs et l’ensemble des équipes ont déployé tout leur savoir-faire pour concevoir un pneu capable d’emmener plus loin le pilote chevronné aussi bien que l’amateur averti. En Enduro, tout est affaire de grip. Il faut que le pneu soit capable de s’accrocher à n’importe quelle surface pour gagner de la vitesse et franchir les obstacles. En travaillant sur le mélange de gommes et la structure, notre nouvelle gamme MICHELIN Enduro atteint aujourd’hui un excellent niveau, tout en possédant les caractéristiques propres à Michelin : une longévité inégalée – améliorée de 15% –, et une robustesse à toute épreuve  ont été saluées par les pilotes. Ceux-ci ont également apprécié la souplesse des flancs, qui procure plus de confort en course et facilite les indispensables opérations de démontage/remontage.

J’adore ces pneus, et vous savez, si vous voulez la meilleure traction, il vous faut absolument des pneus MICHELIN.

Jessica Garner, Pilote Yamaha – équipe Australie

La nouvelle gamme MICHELIN Enduro propose des pneus avants « hard », pour les terrains pierreux, et « médium » pour le sable et l’herbe, en deux dimensions (90/90 et 90/100), et un pneu arrière « médium », toujours en deux dimensions (120/90 et 140/80).