Retour

1898 - 2018 : le Bonhomme Michelin a 120 ans

120 ans, cela fait déjà 120 ans qu’il existe ! Qui ? Le Bonhomme Michelin, bien sûr ! Né en 1898, Bibendum célèbre cette année son cent-vingtième anniversaire. Fruit de l'imagination combinée des frères Michelin et de l’illustrateur « O'Galop », dessiné à partir d'une pile de pneus, le Bonhomme Michelin accompagne, génération après génération les voyageurs du monde entier… Retour sur une succes story plus que centenaire...

« Avec des bras, cela ferait un bonhomme ! »

actu_120ans-bib_pile-pneus_300x300

Si les garçons naissent dans les choux et les filles dans les roses, il parait que Bibendum, lui, serait né dans une pile de pneus. Normal, direz-vous, pour un héros de l’Automobile ! En fait, sa silhouette, reconnaissable entre mille, sort tout droit de l’imagination d’André et d’Edouard Michelin… et est devenue réalité sous le pinceau de l’artiste Marius Rossillon, dit « O’Galop ». En 1898, Bibendum est la vedette de l’étonnante affiche titrée « Nunc est Bibendum » en référence à un poème d’Horace, qui signifie : « c’est maintenant qu’il faut boire ». Puis il apparaît dans toutes ses dimensions sur le stand Michelin de la première édition du Salon de l’Auto, à Paris.

actu_120ans-bib_affiche_300x300

Chacune de ses apparitions publiques devient vite un événement et il tisse rapidement des liens d’amitié avec ses admirateurs. Génie de la pub, il paye de sa personne en se mettant en scène sur tous les supports publicitaires de la marque, afin d’illustrer et d’expliquer les informations techniques liées au bon usage du pneu. C’est le bon génie de la Mobilité, celui qui conseille et qui guide.

De O’Galop au Studio Graphique Michelin : naissance d’une légende

actu_120ans-bib_o-galop_300x300

Si O’Galop est le premier à donner vie au Bonhomme Michelin, d’autres grands noms de l’affiche et de la réclame vont également contribuer à sa notoriété. Sous leur plume, il acquiert très vite une personnalité humaine : Hautot, Grand Aigle, Riz, Cousyn ou encore René Vincent, sont quelques-uns des artistes de l’époque qui se sont plu à illustrer ses facéties et à lui donner un caractère expressif! A ce moment-là, chacun le représente encore selon son idée, son style, faisant ainsi évoluer son graphisme et sa silhouette au gré des inspirations.

Mais, afin de faciliter sa reconnaissance auprès du public, Michelin normalise bientôt sa représentation. Celle-ci est d’autant plus facile que, à partir des années 1920, la Manufacture emploie des artistes à plein temps dans un Studio Graphique Michelin. Adoptant désormais un nombre défini de tors pour sa silhouette et la ligne claire pour style, Bibendum devient peu à peu une icône universelle. Souriant, bienveillant, protecteur, espiègle, le Bonhomme Michelin est aujourd’hui connu et reconnu dans le monde entier.

Le reflet d’une époque

actu_120ans-bib_affiche2_300x300

Son évolution en dit long sur l’histoire de l’automobile. A l’origine, il arbore les attributs d’une classe sociale qui, à cette époque, pouvait seule prétendre goûter à ce nouveau mode de transport (monocle, cigare, chevalière, boutons de manchettes, etc.). Puis, petit à petit, l’automobile se démocratise et Bibendum se sépare de ses accessoires pour devenir le bonhomme convivial que l’on connaît aujourd’hui.

Un personnage universel

Sa carrière internationale a commencé très tôt. Avec les équipes commerciales, il sillonne les routes du monde entier pour rencontrer de nouveaux clients et faire connaître la marque. Pas un continent ne lui échappe. Dès les années 1920, sa renommée est déjà planétaire ! Sa popularité ne fait que croitre au fils des ans, comme en témoigne cette hommage ultime en l’an 2000 : Bibendum est élu meilleure icône de marque de tous les temps par un jury de professionnels réunis par le Financial Times. La même année, il apparaît avec un design très technologique, en 3D, réaffirmant ainsi son penchant pour l’innovation et les technologies.

Son histoire ne cesse pas, ses évolutions graphiques non plus. C’est pourquoi il change à nouveau en 2017, afin de rester fidèle à son éternelle modernité…

actu_120ans-bib_120abs_300x300

Bonhomme Michelin

La bio Express

1898

Naissance du personnage sous la plume du dessinateur O’Galop

1901

Jusqu’alors représenté seulement en buste, Bibendum montre enfin ses jambes

1920

Le Bonhomme Michelin devient une célébrité internationale

1986

La campagne publicitaire signée BDDP confirme la popularité du personnage

2000

Le bonhomme Michelin est élu meilleur icône de marque de tous les temps par le Financial Times

2000

Bibendum devient un personnage de synthèse en 3D

2009

Première campagne publicitaire mondiale : « Le bon pneu peut tout changer »

2017

Retour à la 2D avec une nouvelle silhouette, en adéquation avec le « flat design » de la nouvelle identité visuelle de Michelin

Les visages du Bonhomme Michelin

120 ans en 7 dates et six dessins inédits

La naissance et la vie de Bibendum sont dignes d’un roman d’aventure. Un roman et une aventure qui durent depuis 120 ans. Pour fêter cet anniversaire, Michelin extrait de ses archives quelques épisodes de son existence, une collection de dessins inédits réalisés par le Studio Graphique Michelin. Les attitudes et les postures dans lesquelles vous allez (re)découvrir ici le Bonhomme Michelin sont insolites et décalées. Ces dessins ont été soigneusement choisis en fonction de leur qualité graphique et de leur originalité. Bibendum comme vous ne l’avez jamais vu !

1908 : Bibendum libellule

actu_120ans-bib_visuel1_200x200

Si la Terre est son terrain de jeu favori, le Bonhomme Michelin est également très à l’aise dans le Ciel. Et pour cause… il est constitué d’air ! Dès les premières années du XXe siècle, il s’intéresse de près aux débuts de cette discipline naissante qu’est l’aviation. Pour l’heure, aéronefs et biplans ne parcourent que de courtes distances. Mais, sous l’impulsion d’intrépides et courageux fous volants, les machines se perfectionnent et les distances s’allongent. Convaincu de l’intérêt de ce nouveau moyen de transport, Bibendum décide de prendre « sous son aile » ces aventuriers modernes, en créant, en 1908, une Coupe et un Prix spécial Michelin. 

1914 : Bibendum magicien

actu_120ans-bib_visuel2_200x200

« Une prédiction… Le 662e Lundi. » Voilà une illustration bien mystérieuse… Des grimoires ouverts devant lui, un chat noir sur l’épaule, un chapeau étoilé sur la tête, le Bonhomme Michelin ressemble à s’y méprendre à un sorcier… Mais la comparaison s’arrête là car, pour Michelin, prévoir l’avenir n’a rien de magique. C’est au contraire un sujet tout à fait sérieux : il s’agit de se préparer aux enjeux futurs. Voici ce que disait Edouard Michelin dans une note du 2 juillet 1929 intitulée « L’esprit d’observation » : « Le passé est le passé ; il a été bon. Il faut que l’Avenir soit meilleur encore, et il ne le sera que si nous allons vite, sans quoi nous arriverons en retard. A quoi cela sert-il de faire une invention si, avant nous, un autre l’a réussie ? Il faut être les Premiers […] ! ». Ce visuel a illustré l’une des chroniques signées Bibendum, publiées chaque semaine dans le journal L’Auto : les fameux « Lundi de Michelin ». Et voici donc la prédiction du 662e Lundi, enfin révélée : « Frères automobilistes qui buvez mes paroles comme je bois l’obstacle, je vous prédis que les concurrents de mon papa Michelin vous recommanderont […] des types spéciaux qui coûtent plus cher que le pneu Michelin… et qui pourtant ne le valent pas ! » 

1930 : Bibendum plongeur 

actu_120ans-bib_visuel3_200x200

Comme beaucoup d’artistes, les dessinateurs du Studio Graphique Michelin s’inspirent des courants de leurs temps. Aussi, il n’est pas rare de retrouver quelques influences dans leur production. Ce « Bibendum plongeur » – extrait d’une série de 6 dessins – s’inscrit dans la veine d’E.C. Segar (1894-1938), le créateur du célèbre marin Popeye. A l’instar de Bibendum, ce personnage de comic strip est réputé dans le monde entier pour sa force et son incroyable résistance physique. Un parallèle qui n’a pas échappé à l’auteur de cet hommage graphique. 

1952 : Bibendum se marie

actu_120ans-bib_visuel4_200x200

Cette année-là, le Salon de l’Auto de Paris est le théâtre d’un incroyable événement… Curieux et badauds vous diront qu’il s’agissait des noces du Bonhomme Michelin, mais les spécialistes, eux, vous expliqueront dans les moindres détails ce fabuleux « mariage de l’acier et du textile ». De cette union technologique révolutionnaire naîtra des pneus radiaux pour tous types de véhicules motorisés : voitures (1949), poids-lourds (1952), engins de génie civil (1959), véhicules agricoles (1978), avions (1981) et motos (1984). Cette cérémonie fut célébrée sur le stand Michelin devant une foule ébahie. Un événement qui n’est pas passé inaperçu ! Une fois encore, Michelin marque les esprits par une communication efficace mais simple : en se basant sur un exemple qui parle au plus grand nombre, la publicité rend accessible une innovation complexe.

1955 : Bibendum fait ses courses

actu_120ans-bib_visuel5_200x200

A travers diverses initiatives, souvent très en avance sur leur temps, Michelin s’engage et s’implique dans les questions sociales et sociétales. La SOCAP (Société Coopérative d’Approvisionnement du Personnel Michelin) en est un exemple. Ce supermarché avant l’heure propose aux employés des articles du quotidien à des prix modérés. Le premier magasin ouvre ses portes en 1910. Par la suite, d’autres points de vente voient le jour et on en compte une dizaine en 1927. Réservés à l’origine au personnel Michelin, ils deviendront accessibles à une clientèle plus large. Afin d’illustrer les brochures publicitaires vantant les promotions et les nouveaux arrivages, le Studio Graphique Michelin en profite pour croquer Bibendum faisant ses courses.

2017 : Une meilleure façon d’avancer 

logos-michelin-2017_FR

Pour la 9ème fois depuis sa naissance, en 1898, le Bonhomme Michelin évolue pour rester fidèle à son éternelle modernité et incarner ce que le groupe Michelin souhaite représenter : un partenaire de tous les jours, discret, prévenant et rassurant. Bibendum laisse désormais le premier rôle aux clients dans la communication. La nouvelle identité visuelle se décline en deux logos : un pour le Groupe, l’autre pour la marque commerciale. Quoique proches du logo précédent, les deux créations proposent un Bonhomme Michelin cadré au plus près pour le rendre plus visible, plus expressif, et renforcer sa proximité. En 2017, Michelin commercialise à nouveau la figurine trônant au-dessus des cabines de camions... 

2018 : Le bonhomme Michelin a 120 ans

actu_120ans-bib_visuel7_200x200

Un marqueur spécifique est créé pour estampiller la communication autour de cet événement. Ce visuel met en scène une poignée de main entre un Bibendum datant de 1898 et le Bonhomme Michelin d’aujourd’hui. Cette rencontre permet d’exprimer la continuité de Michelin : hier, aujourd’hui, demain.Cette composition, inspirée d’une création historique, a été remise au goût du jour par Mostapha El Oulhani, le designer du pneu Vision. 

L’Aventure Michelin fête « Bibendum »

actu_120ans-bib_gateau_300x300

 

A l’occasion des 120 ans du Bonhomme Michelin, l’Aventure Michelin, ce lieu unique, ouvert à tous et qui veille à la préservation du patrimoine du Groupe, fête l’événement par une grande exposition du 27 juin au 31 décembre. A découvrir absolument !
 

> En savoir plus