Scrollez

Webcast de la conférence Analystes / Investisseurs (en anglais)

Documents à télécharger

 

 

Sur les neuf premiers mois, dans un environnement en forte dégradation, ventes en hausse de 1,3 % à périmètre et taux de change constants

Contribution des acquisitions en ligne avec les attentes

Marchés revus à la baisse pour le quatrième trimestre, guidance confirmée.

 

  • Dans des marchés plus faibles que prévu, Michelin affiche des volumes en retrait de 0,8 %, à fin septembre, avec notamment :
    • Recul des volumes de l’activité Automobile, en ligne avec les marchés. Croissance continue des pneus de 18 pouces et plus.
    • Baisse des volumes Poids lourd dans des marchés de plus en plus difficiles.
    • Croissance des activités minières en ligne avec les attentes.
    • Chute plus marquée qu’attendu des marchés agricole et construction.

 

  • Effet prix-mix de +2,1 % reflétant :
    • Un pilotage prix rigoureux dans chaque activité et région, avec notamment des hausses de prix au troisième trimestre.
    • Un fort effet mix porté par un mix activité favorable et par un mix produit soutenu au sein de l’activité Automobile.

 

  • Contribution des acquisitions en ligne avec les attendus (+ 7,1 %)
  • Poursuite du déploiement du plan de compétitivité.
Face à la dégradation des marchés, plus forte qu’attendu, en particulier sur le Poids lourd, le Groupe poursuit son travail sur la compétitivité de ses activités, le pilotage rigoureux des prix et le renforcement de ses positions sur les segments et domaines les plus porteurs de croissance. Dans ce contexte difficile, je veux avant tout saluer l’engagement des équipes et leurs efforts pour limiter les effets de cet environnement défavorable.
Florent Menegaux, Président

Guidance confirmée

En 2019, les marchés Tourisme camionnette devraient afficher un recul de 1 %, la légère croissance des marchés Remplacement (+ 1 %) ne compensant pas le fort recul des marchés Première monte (- 6 %). Les marchés Poids lourd devraient accentuer leur recul sur le quatrième trimestre pour terminer l’année en retrait de 4 %. Les marchés de Spécialités sont attendus stables sur l’année, la demande toujours soutenue de pneus Minier et Avion permettant de compenser le fort recul des marchés agricole et construction. L’impact matières premières et des droits de douanes serait négatif d’environ 100 millions d’€ sur l’année.

 

Dans ce scénario, Michelin confirme sa guidance pour 2019 avec une croissance des volumes en ligne avec l’évolution mondiale des marchés, un Résultat Opérationnel des Secteurs supérieur à celui de 2018 hors effet de change, au-delà de la contribution additionnelle de Camso et Fenner estimée à 150 millions d’€ et un cash flow libre structurel supérieur à 1,45 milliard d’€*.

 

 

* Dont 150 millions dus à l’application de la norme IFRS16

 

Recevez nos informations par email