Webcast de la conférence Analystes / Investisseurs (en anglais)

Documents à télécharger

 

 

Michelin annonce des ventes de 15 milliards € à fin septembre 2020, en baisse de - 15 % à iso parité,

et de - 5 % sur le troisième trimestre traduisant une reprise de l’activité.

Le Groupe révise à la hausse sa guidance pour 2020.

  • Après un deuxième trimestre fortement pénalisé par la crise sanitaire, la demande mondiale de pneumatiques se redresse plus fortement que prévu au troisième trimestre.
    • Tourisme camionnette : demande en retrait de 17 % à fin septembre, avec un troisième trimestre à – 6 %, traduisant une reprise soutenue par rapport au deuxième trimestre.
    • Poids lourd : marchés en retrait de 14 % à fin septembre, avec un troisième trimestre à – 6 % bénéficiant du fort dynamisme de la Première monte en Chine.
    • Activités de spécialités : demande en ligne avec la tendance observée au premier semestre, la reprise des activités agricoles et le rebond du deux roues compensant un ralentissement des activités minières touchées par les conséquences de la crise sanitaire avec un décalage de quelques mois.
  • À fin septembre, les ventes baissent de 16,8 % (dont un effet parités de - 1,7 %) avec :
    • Une baisse des volumes de 17 %, bénéficiant d’un troisième trimestre plus dynamique que prévu (- 6,7 %) avec des gains de parts de marché dans les activités Automobile (Première monte et Remplacement) et de Spécialités, les activités Transport routier étant impactées par un géo-mix marché défavorable.
    • Un prix-mix de 1,7 % reflétant :
      • La solidité de la marque MICHELIN en temps de crise, et la poursuite des gains de parts de marché en pneumatiques Tourisme 18 pouces et plus.
      • Un pilotage rigoureux des prix, notamment face à la dépréciation de certaines devises, permettant de compenser l’effet négatif des clauses matières premières.
    • Un effet périmètre de + 0,3 %.
  • La solidité financière du groupe Michelin lui permet de renouveler sa ligne de crédit syndiquée et de la porter à 2,5 milliards €, avec un coût réel lié directement à l’atteinte d’ambitions sociales et environnementales, confirmant l’engagement du Groupe pour une croissance « Tout durable ».

Au travers de la crise du Covid-19, le Groupe démontre sa solidité et la capacité de ses équipes à s’engager auprès de ses clients, de ses partenaires et des communautés auprès desquelles il est implanté. Florent Menegaux, Président, insiste également sur la détermination du Groupe à consolider son leadership sur les activités pneumatiques en améliorant structurellement sa compétitivité, tout en investissant dans les industries de demain telles que, notamment, la mobilité hydrogène ou les bio matériaux.

Perspectives 2020

Dans un contexte encore très incertain, et tenant compte de l’évolution récente de la demande de pneumatiques, les marchés Tourisme camionnette devraient afficher un recul compris entre 13 % et 15 % sur l’année, les marchés Poids lourd une baisse allant de 12 % à 14 %, et les marchés des Activités de spécialités un recul compris entre 15 % et 19 %. Avec ces nouvelles prévisions et les baisses de coûts liées aux circonstances, le Groupe révise à la hausse sa guidance pour 2020, avec un Résultat Opérationnel des Secteurs supérieur à 1,6 milliard € à iso parité et un Cash-flow libre structurel* supérieur à 1,2 milliard €, hors nouvel effet systémique** de la crise du Covid.

*Cash flow libre structurel : cash flow libre avant acquisitions, ajusté de l’effet de la variation des coûts de matières premières sur les comptes clients, les comptes fournisseurs et les stocks.

Recevez nos informations par email