Scrollez

Politique actionnariale

  • Michelin envisage-t-il des attributions gratuites d’actions ?

    L’attribution d’actions gratuites est une tradition pour certaines entreprises du CAC40. Elle n’est pas dans celle de Michelin qui s’attache à augmenter la valeur du patrimoine global de l’entreprise.

     

    Les attributions d’actions entraînent déjà une baisse  mécanique. De plus, à valeur d’entreprise identique, elles entraînent également une dilution des actionnaires. Nous préférons valoriser l’action Michelin par l’augmentation du taux de distribution ou par un programme de rachat d’actions.

  • L’action Michelin est-elle un placement éthique ?

    Dans tous les pays où Michelin est présent, notre ambition est d’exercer nos activités avec intégrité. Ce qui nous importe, ce ne sont pas nos seuls résultats ; c’est aussi la manière de les atteindre.

    Le Code d’Éthique de Michelin repose sur les Valeurs Fondamentales exprimées dans le cadre de la Charte Performance et Responsabilité Michelin, à savoir le respect des clients, des personnes, des actionnaires, de l’environnement et des faits.

    C’est l’adhésion de tous les salariés de Michelin à ces Valeurs Fondamentales du Groupe qui garantira au mieux les succès futurs de nos employés et de notre Groupe.

Actionnaire / client de Michelin

  • Quelle est votre politique de recyclage de vos pneumatiques ?

    Notre responsabilité de producteur de pneumatiques s’étend à la mise en oeuvre de solutions performantes pour le recyclage de nos produits en fin de vie, par la valorisation des pneumatiques usagés sous forme d’énergie ou encore par la ré-utilisation des matériaux de base, après traitement approprié.

    Avec l’ensemble de la profession, nous proposons des solutions économiques et logistiques pérennes permettant le recyclage le plus complet possible des produits. Nous le faisons au sein de structures communes prenant en compte les disparités réglementaires d’un pays à l’autre, l’existence et la maturité des différentes filières.

    Sur cet enjeu majeur, notre volonté est de tenir une position de leader."

  • Pourquoi est-il parfois difficile d’obtenir que son véhicule neuf soit chaussé en Michelin ?

    Cette question touche aux pneus tourisme "première monte", c’est-à-dire les pneus équipant les véhicules neufs. Pour cela les fabricants de pneumatiques tels que Michelin, travaillent de concert avec les constructeurs automobiles pour répondre aux exigences techniques des futurs véhicules et proposer alors le meilleur produit.

    Le constructeur automobile peut alors choisir d'élire un ou plusieurs fournisseurs et ce sur une ou plusieurs dimensions. C'est ainsi que plusieurs manufacturiers pneumatiques peuvent se retrouver homologués sur le même véhicule. Il est alors difficile pour le consommateur de savoir quelle marque de pneu équipera son véhicule neuf en sortie d’usine ou encore de choisir celle qu'il souhaite avoir.

  • Ma qualité d’actionnaire me donne-t-elle accès à une remise sur les pneus Michelin ?

    Nous n’accordons pas de remise à nos actionnaires pour les raisons ci-dessous :

    Une telle pratique comporterait un risque fiscal pour l’actionnaire. En effet, l’Administration pourrait probablement requalifier les remises accordées en versement de dividende déguisé, avec les conséquences que cela comporte en matière de redressement.

    Au-delà de ce risque, il faut se poser les questions suivantes :

    • Comment distinguer l’opportuniste qui va acheter quelques actions le temps d’obtenir sa remise sur les pneus de l’actionnaire fidèle ?
    • Comment traiter de façon égalitaire l’actionnaire qui n’a pas de voiture et ne peut pas bénéficier de cette « prime de fidélité » ?

Recevez nos informations par email