Back

MotoGP™ 2018 - Japan - MICHELIN returns to Asia and the land of the rising sun

Michelin a fourni les pneus les plus adaptés au tracé et Marc Marquez (Repsol Honda Team) a effectué une superbe prestation pour remporter le Motul Grand Prix of Japan à Motegi et décrocher le titre de Champion du monde MotoGP™ 2018.

Marquez s’est élancé de la sixième place sur la grille, chaussé de deux MICHELIN Power Slicks medium, et il n’a pas fallu longtemps au pilote espagnol de 25 ans pour rejoindre la bagarre en tête entre son plus proche rival au championnat Andrea Dovizioso (Ducati Team) et Cal Crutchlow (LCR Honda).
Dovizioso était parti en pole et a mené les 20 premiers tours malgré la pression de ses deux concurrents. Avec un soft à l’avant et un medium à l’arrière, Dovizioso contrôlait la course avant que Marquez ne se hisse en tête au 21e tour. La bataille fut alors d’une extrême intensité entre les deux meilleurs pilotes du monde, en totale confiance avec leurs pneus Michelin. Malheureusement, Dovizioso a chuté dans le pénultième tour, laissant l’Espagnol filer vers la victoire et son septième titre mondial, dont cinq en MotoGP™ et trois consécutifs avec Michelin.

Crutchlow a coupé la ligne d’arrivée en deuxième position après une belle bagarre avec Alex Rins (Team SUZUKI ECSTAR) en fin de course. Le triple vainqueur en Grand Prix a résisté jusqu’au bout à la pression du pilote Suzuki pour 1/10e de seconde ! Crutchlow remporte ainsi le prix du First Independent Rider et augmente son avance dans ce championnat. Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP) a poursuivi sur sa belle lancée de la Thaïlande pour terminer à la quatrième place, comme à Buriram. Alvaro Bautista (Angel Nieto Team) a pris la cinquième place et réédite son meilleur résultat de la saison. Johan Zarco (Monster Yamaha Tech 3) a devancé une autre Yamaha, celle de Maverick Viñales (Movistar Yamaha MotoGP). Pour sa dernière visite à Motegi avant sa retraite, Dani Pedrosa (Repsol Honda Team) a terminé huitième devant Danilo Petrucci (Alma Pramac Racing) et Hafizh Syahrin (Monster Yamaha Tech 3) qui complètent le top 10. Les MICHELIN Power Slicks et Power Rain ont été utilisés ce week-end à Motegi. La pluie fut de la partie vendredi, les pilotes ont donc eu l’opportunité de rouler dans des conditions mouillées, puis séchantes. Le beau temps est revenu pour la course, avec des températures de 35°C relevées sur la piste, les plus hautes du week-end. Les pilotes ont opté pour des MICHELIN Power Slicks soft ou medium à l’avant et à l’arrière. Différentes combinaisons qui prouvent bien que la gamme est adaptée à tous les pilotes, toutes les machines et à toutes les conditions. Quelque 55 225 spectateurs ont assisté à ce Grand Prix passionnant avec d’intenses bagarres partout dans le peloton.

Cap au Sud désormais pour Michelin et le paddock MotoGP™ pour la deuxième étape du périple Asie- Pacifique à Phillip Island, Australie, avec le troisième Michelin® Australian Grand Prix dimanche 28 octobre.


Back