Préserver les ressources
En s’appuyant sur l’économie circulaire pour utiliser
plus de matériaux durables

Chez Michelin, l’innovation permet d’offrir les conditions d’un progrès plus sobre en énergie, plus économe en matières premières, tout en améliorant les performances dans la durée de ses produits ainsi que la sécurité des hommes et des biens. 

Ambition du Groupe : utiliser 100% de matériaux durables à l’horizon 2050

Pour atteindre ce défi majeur, le Groupe utilise des matériaux durables, c’est-à-dire, qui proviennent des ressources renouvelables comme le caoutchouc naturel, quelques huiles et résines d’origine végétale, ou qui sont issues du recyclage.

Les matériaux renouvelables sont ceux obtenus à partir de ressources naturelles dont le stock peut se reconstituer sur une période courte à l’échelle humaine, comme la biomasse. Sont donc exclus les ressources fossiles (pétrole, gaz naturel, charbon, etc.) et les minéraux. (D’après l'American Chemical Society - "12 principes pour la chimie verte").

Les matériaux recyclés sont les matières premières générées par toute opération de valorisation par laquelle des déchets, industriels ou de post-consommation, sont retraités en produits, matériaux ou substances. La valorisation énergétique et le retraitement en matériaux à utiliser comme énergie sont exclus. (Selon la définition de la directive européenne sur les déchets).

L’économie circulaire 4R, au service de l'approche « Tout durable » de Michelin

L’économie circulaire vise, dans tous les domaines et à tous les stades (production, fabrication, utilisation, …), à créer de la valeur pour le plus grand nombre, tout en consommant moins de matières premières afin de préserver les ressources naturelles.

L’approche « 4R » de Michelin

Pour Michelin, l’innovation intègre la préservation de l’environnement, à travers l’économie circulaire « 4R » pour Réduire, Réutiliser, Renouveler, Recycler. Cette approche est déclinée sur l’ensemble des sites, et dans toutes les offres de produits et services du Groupe.
actu_economie-circulaire_4r_1040x400_FR
Pour accélérer le développement de l’innovation et stimuler la créativité, Michelin a noué des partenariats au sein de l’écosystème de l’économie circulaire, afin de proposer des produits et services limitant les impacts sur l’environnement, tout au long de leur cycle de vie.
Infographie-4R-FR

Chez Michelin, la durabilité des produits est une exigence en termes de préservation de l’environnement depuis leur conception jusqu’à leur fin de vie,  tout en maintenant leur performance dans la durée.

Les « 4R » en bref

Réduire

Concevoir et fabriquer des pneus plus légers nécessitant moins de matières premières, moins énergivores et dont les performances durent, permettant de rouler plus longtemps tout en rejetant moins de CO2.

Réutiliser

Grâce à la réparation, au recreusage et au rechapage des pneus, il est possible d’économiser des matières premières pendant la phase d’usage. Pour les plus gros pneus tels que les pneus Poids Lourds, Génie Civil, Agricole et Avion, l'enjeu est donc de les réutiliser au maximum.

Recycler

Tous les pneus ont une fin de vie. La mise en place de systèmes techniques et économiques permettant leur recyclage et leur traitement est un défi majeur. Michelin œuvre pour privilégier la valorisation en matière des pneus collectés afin de les remettre dans le circuit de fabrication de divers produits, dont le pneumatique.

BlackCycle

Grand projet européen financé par l’Union Européenne et coordonné par Michelin, dont l’ambition est de créer des matières premières régénérées à partir de pneus usés.

Carbios

Société pionnière de chimie verte spécialisée dans la conception et le développement de procédés enzymatiques en vue d’une biodégradation et d’un bio-recyclage des matières plastiques, destinés à repenser le cycle de vie des polymères.

Partenariat Michelin - Enviro

En 2020, le Groupe a noué un partenariat avec la société suédoise Enviro pour développer et industrialiser à grande échelle une technologie de pyrolyse, pour créer des matériaux à partir des pneus en fin de vie.

Lehigh Technologies

Filiale du Groupe spécialisée dans la conception et la production de poudrettes de caoutchouc micronisées, issues du recyclage des pneumatiques et autres produits industriels à base de caoutchouc.

Partenariat Michelin et Pyrowave

Il vise à accélérer l’industrialisation d’une technologie innovante de recyclage des déchets plastiques, notamment le recyclage du polystyrène.

Renouveler

Parce que les matières premières sont épuisables et donc précieuses, nous adoptons une démarche durable dès la conception de nos pneus. Le Groupe investit dans la recherche et développement et dans des nouvelles technologies afin de pouvoir intégrer de plus en plus de matériaux renouvelables dans la composition de ses produits.

Le caoutchouc naturel

Principal composant du pneumatique, Michelin agit en faveur d’une filière caoutchouc naturel durable et bénéfique à l’ensemble des acteurs.

BioImpulse

Conduit dans le cadre d’une collaboration public/privé avec l’INRA*, FCBA, et INSA, ainsi que Lesaffre - à travers sa business unit Leaf – et soutenu par l’ADEME, ce projet de recherche vise le développement d’une nouvelle résine adhésive issue de la biomasse de seconde génération**, avec moins d’impact sur la santé et l’environnement que les résines adhésives industrielles classiques.  Le consortium est coordonné par ResiCare, filiale de Michelin.

*A travers TWB, TBI, le LGC et le CRITT-bio industrie

**non concurrente avec l’alimentation

Bio-Speed

Michelin est membre de Bio-Speed, un consortium d’entreprises souhaitant accélérer le développement de matériaux biosourcés notamment de seconde génération.

BioButterfly

Lancé en 2012 et mené en partenariat avec les sociétés IFPEN et Axens et avec l’aide de l’ADEME, ce projet vise à développer un procédé innovant de production de butadiène biosourcé, réduisant l’impact environnemental, à partir de déchets végétaux, en remplacement du butadiène issu du pétrole.

Préserver les ressources

Michelin s’engage à préserver les ressources et à accompagner le développement d’une filière de caoutchouc naturel durable.

Projet EMPREINTE

Pour un pneu à faible impact environnemental avec des matériaux durables, renouvelés et recyclés.
michelin-empreinte_1600

Michelin poursuit son engagement en faveur de la mobilité durable avec un projet de recherche d’envergure, le projet EMPREINTE soutenu par l’ADEME. Ce pneu du futur, fabriqué avec des matériaux durables se révèle moins gourmand en énergie, allégé, connecté, tout en restant à un prix compétitif.
Conçu pour équiper des véhicules particuliers et poids-lourds, le pneumatique EMPREINTE va intégrer des matériaux issus de la valorisation de déchets (ménagers, industriels ou agricoles). Ce nouveau produit permettra de franchir un premier cap dès 2025/2030 avec la mise en place des premières filières complètes de recyclage, pour approvisionner les usines Michelin en matériaux durables.

Gérer l’eau de façon responsable

A travers son approche « Tout durable », le Groupe réaffirme sa volonté de préserver l’environnement et agit pour garantir une utilisation durable de l’eau, des énergies et des ressources du sol.
Les enjeux liés à l’eau sont internationaux même si les problématiques sont avant tout locales.
L’eau est principalement utilisée dans les usines Michelin pour le refroidissement des installations ainsi que pour la production de vapeur et d’eau chaude ; la conservation de l'eau, le recyclage et la réduction de la qualité des eaux usées sont des sujets centraux pour Groupe.

Parmi les 5 composantes de l’i-MEP (industrial-Michelin Environnemental Performance), de nouveaux objectifs ont été fixés notamment pour l’eau. Ceux-ci s’alignent avec notre volonté de toujours mieux préserver l’environnement, dont les ressources, de manière durable.

Objectif 2030

A l’horizon 2030, l’engagement du Groupe est de réduire de 33% les prélèvements en eau. En 2050, notre ambition est de n’avoir aucun impact sur la disponibilité de l’eau pour les collectivités locales.

Un programme mondial pour l'eau

Pour atteindre l’engagement durable du Groupe en eau à l’horizon 2030, plusieurs leviers sont activés s’appuyant sur l’approche d’économie circulaire du Groupe, Réduire, Réutiliser et Recycler.

  • 22 mars 2021

Préserver l’eau : une priorité pour Michelin

Recevez nos informations par email