Agir pour le climat
En visant la neutralité carbone à l'horizon 2050

En plaçant le climat au centre de ses actions, en conciliant les réglementations toujours plus strictes sur les seuils de CO₂
et l’évolution des attentes de ses clients, Michelin poursuit sa stratégie de croissance, tout en agissant pour un avenir durable pour tous.

Stratégie Climat à l’horizon 2050

Michelin vise la neutralité carbone* pour :

• L’ensemble de ses sites de production
• Ses opérations de logistique
• Sa chaîne d’approvisionnement avec ses fournisseurs de matières premières et de composants

* S’engager dans la voie de la neutralité carbone pour une entreprise consiste d’une part à réduire au maximum les émissions de CO₂ liées à la production et l’usage de ses produits et d’autre part à compenser ses émissions restantes. La notion de neutralité carbone signifie que dans certains cas Michelin pourra avoir recours à de la compensation ou à la captation du carbone.

Michelin contribue également à la neutralité carbone de la mobilité des biens et des personnes

Produits

La conception de produits à très haute efficacité énergétique tout au long de leur cycle de vie, depuis leur fabrication jusqu’à leur recyclage en fin de vie, en incluant la phase d’usage.

Services et solutions

Le développement de services et solutions optimisant l’usage et la gestion des flottes de véhicules, réduisant la consommation de carburant et autres sources d’énergie.

Nouvelles solutions de mobilité

De nouvelles solutions de mobilité grâce à l’innovation en écosystème, notamment avec le développement de la filière hydrogène.

Réduire la consommation d'énergie et les émissions de CO₂ associées à nos activités industrielles

Le programme de réduction des émissions est fondé sur deux axes :

Consommer moins = sobriété énergétique

Conscient que le défi de la neutralité carbone ne pourra être relevé que si la demande mondiale en énergie est maîtrisée, le Groupe a défini une "hiérarchie vertueuse de leviers", applicable à tous les projets impactant la consommation d'énergie des usines.

Hierarchie des leviers_sobriété énergetique FR

Consommer mieux = transition énergétique

Afin de réduire durablement l’empreinte carbone du Groupe, Michelin a mis en place une démarche de développement des énergies renouvelables en 2008.

 

Une démarche reposant sur 2 axes


• Installations d'énergies renouvelables :
Aujourd’hui, 18 sites du Groupe ont des installations d’énergies renouvelables.

• Achat d’électricité d’origine renouvelable :
Contrats d’achat directs ou d’électricité assortie de garanties d’origine.
  • 24 juin 2020

Une gestion responsable de l’énergie

  • Chiffres clés

    32% de l’électricité achetée était d’origine renouvelable en 2020

  • Chiffres clés

    14,6 % d’énergie d’origine renouvelable consommée (thermique et électrique confondues)

Le premier site zéro émission du Groupe

  • 16 septembre 2020

Michelin reçoit le trophée de l’industrie Durable

Depuis fin 2019, le site des Gravanches, à Clermont-Ferrand, assure ses besoins de chauffage grâce à une pompe à chaleur qui récupère les calories issues du procédé de fabrication. Tous les autres besoins énergétiques étant couverts depuis trois ans par des achats d’électricité garantie d’origine renouvelable, ce site est devenu le premier site “zéro émission nette de CO₂” du Groupe.

Reduire les émissions de CO₂ liées aux opérations de logistique

Objectif 2030


Réduire de 15 % les émissions de CO₂* vs. 2018

*en valeur absolue

Cette approche s'appuie sur des procédures de comptabilisation du CO₂ basées sur les dernières normes de calcul et recommandations émises par le Smart Freight Center et d'autres organisations internationales.

 

La stratégie de réduction des émissions liées aux opérations logistiques s’articule autour de trois leviers d’action :

Transporter moins, levier fondamental

Mettre le développement durable au coeur de la stratégie logistique et des décisions :

• Analyser et identifier le meilleur emplacement des stocks pour réuidre les transports superflus
• Favoriser la production locale et limiter le transfert des produits

Transporter mieux, levier opérationnel

Optimiser les moyens de transport actuels :

• S’engager auprès des partenaires transporteurs
• Optimiser le remplissage des camions et des containers, grâce à des outils digitaux
• Promouvoir et développer le multimodal

Transporter différemment, levier innovation

Mise en place de solutions innovantes :

• Jouer un rôle moteur au sein des organisations pour mutualiser les réflexions et les projets avec d’autres acteurs du secteur
• Innover vers des technologies et des pratiques plus respectueuses de l’environnement

Impliquer les fournisseurs dans la démarche de réduction des émissions de CO₂

Le Groupe souhaite que les fournisseurs représentant 70 % des émissions des biens et services achetés, fixent leurs propres objectifs basés sur la science (SBT) d'ici 2024.
Pour atteindre cet objectif, le Groupe a mis en place une initiative visant à identifier les catégories d'achat et les fournisseurs qui représentent les plus fortes émissions de gaz à effet de serre.

  • Chiffres clés

    69 fournisseurs de matières premières interrogés

  • Chiffres clés

    60 répondants, soit 67% des émissions liées aux achats (scope 3 catégorie 1) et ~50% des dépenses de matières premières et caoutchouc naturel

Impliquer ses fournisseurs via le CDP

 

En 2018, Michelin a rejoint le Supply Chain program du CDP et a demandé à ses principaux fournisseurs de matières premières de participer à cette initiative. Elle vise à les inciter à quantifier et déclarer leurs émissions de gaz à effet de serre, et développer des actions pour les réduire.

 

Cette campagne a été renouvelée en 2020, et sera reconduite annuellement.

Conception de produits à très haute efficacité énergétique

Les pneumatiques, principalement en raison de leur résistance au roulement, représentent 20 à 30% de la consommation de carburant des véhicules.

Michelin conçoit des pneus qui offrent un très haut niveau de performance pendant toute leur durée de vie et jusqu’à leur limite légale d’usure, tout en contribuant à accroître l'efficacité énergétique des véhicules ; cela se traduit par une réduction des émissions de CO₂ des véhicules à carburant et une plus grande autonomie entre les recharges pour les véhicules électriques.

En 2015

Le Groupe s’est engagé à réduire de 20 % la consommation d’énergie induite par les pneus qui seront en usage à horizon 2030 par rapport à 2010.

La performance énergétique des pneus étant directement liée à la résistance au roulement le résultat annuel est traduit en litres de carburant économisé et émissions de CO₂ évitées sur la durée de vie des pneus mis sur le marché. En 2020, Michelin a réalisé 46 % du chiffre d'affaires grâce aux ventes de pneumatiques à faible résistance au roulement* contribuant ainsi à la réduction des émissions de CO₂ des véhicules.

*pneus route, de toutes les marques du Groupe, classés dans les classes d'efficacité énergétique A, B ou C selon la législation européenne sur l'étiquetage.

  • 5 novembre 2020

Quand la vision devient réalité

Le développement de services et solutions optimisant l’usage et la gestion des flottes de véhicules

Une autre voie pour réduire les émissions de carbone passe par des solutions pour gérer et entretenir les pneus afin d’optimiser leur efficacité énergétique et autres performances. La fourniture d'un service qui rationalise certains processus de gestion des flottes de véhicules, permet de rendre les véhicules du parc d'exploitation moins chers, plus sûrs et avec un moindre impact sur l’environnement.

Développement de la filière hydrogène

hydrogen logo on gas stations fuel dispenser. h2 combustion Truc

Michelin considère la pile à combustible comme une technologie clé pour réussir l'électrification du transport ; elle contribue à la réduction des émissions de CO₂ et à l'amélioration de la qualité de l'air grâce à l'utilisation de l’hydrogène comme source d'énergie renouvelable.

La création, avec l’équipementier automobile français Faurecia, de la co-entreprise Symbio, en novembre 2019, est une étape déterminante de l’investissement de Michelin dans les technologies hydrogène. L’ambition est de donner naissance au leader mondial des systèmes hydrogène pour la mobilité.

 

Michelin soutient la filière hydrogène à tous les niveaux et s’emploie à fédérer l’ensemble des acteurs de l’écosystème.

  • 7 septembre 2020

Michelin et l’hydrogène : plus de 15 ans d’engagement

Recevez nos informations par email