L’économie circulaire est dans l’ADN du Groupe. Elle fait partie de la manière dont Michelin conçoit ses produits, élabore ses services et, plus globalement, envisage sa responsabilité vis-à-vis de l’environnement.
Florent Menegaux, Directeur Général Exécutif du groupe Michelin

L’économie circulaire ?

L’économie circulaire vise, dans tous les domaines et à tous les stades (production, fabrication, utilisation,…), à créer de la valeur pour le plus grand nombre, tout en ayant recours à moins de ressources naturelles, afin de les préserver. « L’économie circulaire est dans l’ADN du Groupe », insiste Florent Menegaux, Directeur Général Exécutif du groupe Michelin. « Depuis l’origine, Michelin conçoit des produits et des services en faveur d’une mobilité plus durable. Cela fait partie de notre Raison d’être. » 

Allier mobilité durable et performances dans la durée

« C’est ainsi qu’aujourd’hui, nous insistons beaucoup sur ce que nous appelons la performance dans la durée, poursuit le DG Exécutif du groupe Michelin, afin de lutter contre l’obsolescence programmée. Car, là où il est devenu impératif de penser mobilité durable, il l’est tout autant de garantir à nos clients de bénéficier de toute l’ingénierie, de tout le savoir-faire Michelin tout au long de la durée de vie des produits que nous leur proposons.»

Plaidoyer pour une mobilité plus durable

Chez Michelin, nous sommes convaincus qu’il ne faut pas s’opposer au développement de la mobilité, mais l’accompagner dans la bonne direction. Comment ? En proposant des produits qui, depuis leur conception jusqu’à la fin de leur vie, utilisent moins de ressources, afin de minimiser l’impact sur l’environnement, tout en garantissant jusqu’au bout les meilleures performances à nos clients 

Sur l’ensemble de nos sites, dans toutes nos offres de produits et de services

Son engagement pour une économie circulaire, Michelin le décline sur l’ensemble de ses sites, autour de 4 grands axes appelés « 4R » pour : Réduire, Réutiliser, Recycler et Renouveler.

Notre stratégie 4R

Economie circulaire : notre stratégie 4R

Une stratégie « 4R » que nous déclinons dans toutes nos offres de produits et de services. Mais le champ d’action de l’économie circulaire englobe l’ensemble des opérations : du cahier des charges au choix des matériaux, en passant par la façon dont Michelin produit ses pneumatiques.

  • Chiffres clés

    +80%

    de l’impact environnemental d’un pneu pour véhicule de tourisme intervient pendant la phase d’usage

Analyse du cycle de vie

Notre mot d’ordre : faire plus avec moins, plus de performances avec moins de matières premières et en consommant moins d’énergie ; des performances que nous garantissons tout au long de la durée de vie des pneus.

L’analyse de cycle de vie d’un pneu pour véhicule de tourisme évalue les impacts environnementaux sur différents indicateurs tels que le potentiel de réchauffement climatique, la consommation de ressources, l’oxydation photochimique, l’acidification et l’eutrophisation de l’eau. Appliquée au contexte européen, cette analyse montre que plus de 80 % de l’impact environnemental d’un pneu, pour un véhicule de tourisme, intervient pendant la phase d’usage. Cette proportion monte à plus de 95 % pour un pneu pour poids lourd en Europe.

 

Augmenter l’efficacité énergétique des pneumatiques (Réduire)

C’est pourquoi l’objectif prioritaire du groupe Michelin est d’augmenter l’efficacité énergétique des pneus tout en continuant d’améliorer simultanément les autres performances du produit, en particulier la sécurité, le bruit et la durée de vie. Réduire la résistance au roulement des pneus contribue à diminuer la consommation de carburant des véhicules et donc à réduire les émissions de polluants locaux (NOx, SO2…), ainsi que les émissions de CO2 résultant de la phase d’utilisation.

 

Garantir la performance dans la durée

En parallèle, allonger la durée de vie du pneu permet une utilisation plus efficiente des matières premières employées et un meilleur amortissement de la quantité d’énergie consommée au cours du processus de fabrication sur un plus grand nombre de kilomètres parcourus. Telle est fondamentalement l’approche Michelin pour concevoir des pneus répondants aux enjeux de développement durable : garantir la performance dans la durée.

 

Michelin engagé au sein du TIP

Michelin travaille également avec les principaux manufacturiers de pneumatiques au sein du Tire Industry Project (TIP) à l’élaboration d’un document sur les règles relatives aux catégories de produits (Product Category Rules ou PCR). Des règles donnant un ensemble de lignes directrices propres à l’industrie et conformes à la norme ISO 14025, que les fabricants suivent afin de déterminer l’impact environnemental des produits dans des Déclarations Environnementales de Produits (Environmental Product Declarations ou EPD). Le TIP a mis au point un PCR qui est techniquement complet, de portée mondiale et qui permet une évaluation cohérente.

En 2017, nous avons par ailleurs mis en place au sein du Groupe un comité de pilotage de l’économie circulaire.

« 4R » Une démarche déjà reconnue

Recevez nos informations par email