Au niveau du Groupe, le Comité des parties prenantes rassemble 13 personnalités du monde entier. Il rencontre une fois par an le Président et les membres du Comité exécutif pour échanger sur notre stratégie de mobilité et de développement durables, la technologie, notre rôle d’employeur responsable.

La dernière réunion en date a eu lieu les 10 et 11 octobre 2019.

Au programme des discussions notamment :

  • L’économie de la fonctionnalité : le point de vue du client, Michelin et l’économie de la fonctionnalité, opportunités et menaces, l’Internet des objets
  • L’Intégration du développement durable dans la stratégie de Michelin
  • Discussion autour des impacts environnementaux de la digitalisation

 

MEMBRES EXTERNES DU COMITÉ DES PARTIES PRENANTES

  • Isabelle Autissier, President of WWF France (nouveau membre)
  • Thierry Bogaty, Head of Amundi SRI Expertise, Amundi Asset Management
  • Marc Chollet, General Manager Strategy, Solvay (nouveau membre)
  • Fabien Derville, Chairman of the Board of Directors, Mobivia (nouveau membre)
  • Nicolás Estupiñan, Director Research & Knowledge, Development Bank of Latin America (CAF)
  • Diana Filippova, CEO, Stroïka (nouveau membre)
  • Lila Karbassi, Director Programs, United Nations Global Compact
  • Eleonore Morel, CEO, FIDH (International Federation for Human Rights) (nouveau membre)
  • Kemal Özkan, Assistant General Secretary, IndustriALL Global Union
  • Cécile Renouard, Philosopher and PHD Director, ESSEC Business School
  • Felix Tropschuh, Vice President Sustainability, Audi (nouveau membre)
  • Jian Zhuo, Vice Director Department of Urban planning, University of Tongji (Shanghai)

 

Au niveau des sites, les relations avec les parties prenantes relèvent de la responsabilité du directeur local.

Personnes écoutant une conférence

L’approche de Michelin dans ses relations avec les parties prenantes

Le développement des activités de Michelin est étroitement lié à la qualité de ses interactions avec toutes les parties prenantes. Des interactions qui sous-tendent les relations commerciales du Groupe mais aussi sa stratégie et ses ambitions RSE. Tout en renforçant notre performance, ce dialogue permet de dessiner ensemble le contour d’une mobilité plus durable et performante.

Ces réunions sont l’occasion d’approfondir le rôle de Michelin dans la mobilité durable selon les attentes exprimées par les représentants de la société. Elles permettent également d’aborder d’autres questions comme le rôle de Michelin dans le système éducatif local ou dans l’attractivité économique des territoires.

Des relations avec les parties prenantes, à tous les niveaux du Groupe

Michelin développe un dialogue ouvert et constructif avec les parties prenantes aux niveaux local, national et international. Ce qui permet d’apprécier l’évolution des attentes de la société, de recueillir des critiques et des idées qui fertilisent la pensée, stimulent l’innovation et ouvrent de nouvelles perspectives de développement.

Les différentes entités de Michelin sont ainsi incitées à identifier les parties prenantes clés et à se rapprocher d’elles aux niveaux national et opérationnel.

Au niveau des sites, les relations avec les parties prenantes relèvent de la responsabilité du directeur local.

Recevez nos informations par email