Forts des données emmagasinées au cours des précédentes éditions, et de leur expertise dans la projection des performances en course selon les conditions, les ingénieurs de Michelin avaient décidé de modifier leur stratégie pneumatique pour cette édition un peu particulière du Rallye d’Italie Sardaigne. Déplacée de juin à octobre, l’épreuve sarde demandait anticipation des températures et des précipitations, mais aussi analyse en amont de l’évolution des pistes compte tenu de la période. Aussi, les hommes de Michelin, spécialistes du rallye, avaient décidé de passer le MICHELIN LTX Force M6, à la gomme Medium, en choix numéro 1 en lieu et place du LTX Force H4, dont la gomme dure restait disponible.

 

Il est vrai que du côté d’Alghero, au nord-ouest de l’île, il fait souvent plus de 35°C dans l’air en plein mois de juin, alors que le mercure gravitait plutôt autour des 20°C en ce week-end d’octobre. Le risque de pluie était toutefois existant, et les pistes étaient encore humides lors des premières spéciales, suite aux intempéries du début de la semaine.

Recevez nos informations par email