Après la belle victoire de Rebellion Racing à Shanghai, Toyota Gazoo Racing signe le doublé à Bahreïn, avec la T050 – Hybrid n°7 (Conway/Kobayashi/Lopez) qui devance la n°8 (Buemi/Nakajima/Hartley). La troisième marche du podium revient aux vainqueurs de la manche chinoise, Senna, Menezes et Nato, sur la Rebellion R13 – Gibson n°1.

Les deux prototypes Toyota se sont installés en tête du peloton durant les premières phases de la course, marquées par un léger accrochage entre la Rebellion, qui partait de la pole-position, et une Ginetta G60-LT-P1 – AER de l’équipe Team LNT. En profitant de la situation, la Toyota TS050 – Hybrid n°7 a pris le lead dès le premier tour, tandis que la voiture soeur n°8, qui avait été contrainte à sortir de la piste pour éviter la collision, est remontée à la deuxième place en l’espace d’une heure.
Le pilote suisse Sébastien Buemi parvenait ainsi à gérer avec bravoure la pression mise par Ginetta, ainsi qu’à contrôler la remonté de la Rebellion. En outre, il a réalisé  d’entrée un double relais avec ses pneumatiques, en économisant du temps précieux au stand.

Recevez nos informations par email