Ce changement de date présente trois particularités pour les écuries engagées, et aussi pour Michelin Motorsport :

Une grande inconnue

Les nouveaux pneus développés virtuellement pour la catégorie Hypercar rouleront pour la première fois sur le circuit du Mans. Comme environ 50% du tracé est constitué de routes habituellement ouvertes à la circulation, aucun essai préparatoire n’a été possible. Toutefois, les résultats obtenus lors des trois premières manches du Championnat du Monde FIA WEC ont permis de mettre en exergue l’excellent niveau de performance de ces nouveaux pneumatiques.

Une moyenne de saison plus élevée

Attendue à 26°C en août contre 23°C en juin, la température moyenne extérieure peut avoir un impact sur la stratégie pneumatique à déployer. Cela n’aura pas de conséquence sur le comportement des pneus, mais il faudra en revanche choisir la bonne gomme en fonction de la température de l’air, et surtout de la piste.

Deux heures de course de nuit en plus

Au cours de la seconde partie du mois d’août, les nuits seront plus longues qu’en juin. Ainsi, les équipages devront se livrer bataille dans l’obscurité pendant deux heures supplémentaires, avec des températures et un taux humidité potentiellement différents. Cette caractéristique influera sur le choix de pneus.

Recevez nos informations par email