• Aujourd’hui, le site de Troyes concentre 40% de la capacité de production de pneus agricoles du groupe Michelin dans le monde.

  • La nouvelle feuille de route de l’usine de La Chapelle-Saint-Luc devrait lui permettre de renforcer son positionnement sur ses marchés et au sein du Groupe.

 

Michelin célèbre aujourd’hui les 60 ans de son site industriel de Troyes en présence des salariés de l’usine et de nombreux représentants du groupe Michelin, dont Pierre-Louis Dubourdeau, membre du comité exécutif et directeur industriel du Groupe et Manuel Montana, membre du comité exécutif et directeur Business spécialités du Groupe.

 

Sont également présents madame Cécile Dindar, préfète de l'Aube, monsieur le Ministre François Baroin, Maire de Troyes, président de Troyes Champagne Métropole et ancien ministre de l’Economie, des Finances et de l’Industrie, madame Valérie Bazin-Malgras, madame Angélique Ranc et monsieur Jordan Guitton, députés, monsieur Frank Leroy, président de la Région Grand Est, monsieur Philippe Pichery, président du Département de l’Aube, monsieur Olivier Girardin, Maire de La Chapelle Saint-Luc.

 

Le site, qui compte 760 salariés, exporte 85% de sa production (66% en Europe et 29% en Amérique du Nord) et compte parmi ses clients des constructeurs majeurs comme les groupes CNH (Case, Steyr, New Holland) et AGCO (Fendt, Challenger, Massey-Ferguson, Valtra) ou encore John Deere et CLAAS.

60 ans d’expertise au service de l’agriculture

salariés. En proie à de graves difficultés financières, Kleber est racheté en 1981 par le groupe Michelin. A cette époque, l’usine de Troyes compte plus de 1200 salariés. L’intégration dans le groupe Michelin lui donne un nouvel élan : dès 1986, le site devient la première usine Kleber à fabriquer des pneus à la marque Michelin et l’atelier mélangeage se voit doté en 1988 d’une nouvelle machine. En 1996, l’usine, qui fabrique des pneus dans 248 dimensions différentes, participe activement à la création de la ligne produits agricoles du Groupe et au développement de la nouvelle stratégie agraire de Michelin.

 

L’année 2000 marque un tournant dans l’histoire du site de Troyes. Michelin annonce une vaste opération de restructuration pour rationaliser l’empreinte industrielle du groupe en Europe et spécialiser les usines. Ce plan entérine la fermeture de l’atelier de fabrication des pneus tourisme de Troyes, avec pour conséquence la suppression de 450 postes sur un effectif de 1300 salariés.

 

En 2012 l’usine Kleber devient une usine à la marque Michelin afin de bénéficier de toute la technologie industrielle du Groupe et poursuivre son positionnement sur les marchés premium.

 

En novembre 2021, le groupe Michelin annonce un projet 2021-2026 pour permettre à l’usine de consolider son positionnement sur le marché des pneus agricoles premium. Ce projet prévoit un programme de modernisation ambitieux de l’activité de fabrication de pneus et le transfert de l’activité mélangeage, qui emploie 114 salariés, vers le site de Montceau-les-Mines, sans aucun départ contraint. Il est soutenu par un plan d’investissement substantiel pouvant aller jusqu’à 80 millions d’euros sur 5 ans, qui sera consacré à la modernisation de l’atelier de fabrication de pneus agricoles et à l’amélioration de la qualité de vie au travail.

Recevez nos informations par email