Michelin annonce des ventes nettes de 5 047 millions d’euros, 
en hausse de 28% par rapport au premier trimestre 2010

  • Ventes historiquement élevées, avec des volumes en hausse de 16,5% sur le 1er trimestre 2011, grâce à la poursuite du rebond des marchés.
  • Renforcement des positions de la marque MICHELIN grâce à l’excellence de son plan produit.
  • Mix-prix en amélioration de 7,7 %, traduisant essentiellement les augmentations de tarifs visant à répercuter le fort renchérissement de l’ensemble des matières premières.

 

 

Perspectives pour 2011

Sur le premier trimestre 2011, la forte croissance des volumes, qui se compare à un début d’année 2010 encore en reprise dans les pays matures, a été amplifiée par des achats d’anticipation dans un contexte d’augmentations continues des tarifs.

Pour l’ensemble de l’année, le Groupe vise une augmentation des volumes d’au moins 6,5 %. Cet objectif pourrait être revu à la hausse si le bon niveau actuel des ventes aux clients finaux se maintenait sur les prochains mois.

Dans le contexte actuel de renchérissement des matières premières, Michelin poursuit sa politique de hausses de prix. L’ensemble des augmentations mises en oeuvre ou annoncées à ce jour devrait permettre de compenser près de 80 % du surcoût estimé (de l’ordre de 1 800 millions d’euros en année pleine).

Compte tenu de l’effet de ce surcoût sur le besoin en fonds de roulement et de l’accélération programmée des investissements, le cash flow libre devrait être temporairement négatif en 2011.

Michelin renouvelle son objectif pour 2011 d’un résultat opérationnel en croissance.

 

Recevez nos informations par email