Michelin annonce des ventes nettes de 3,9 milliards d’euros, 
en hausse de 12,2% par rapport au premier trimestre 2009

  • Rebond sensible de l’ensemble des marchés du pneumatique, à l’exception du marché Première monte Poids lourd Europe, sur des bases de comparaison favorables.
  • Volumes de ventes en hausse de 15,3% sur le 1er trimestre 2010, avec une progression plus accentuée en fin de période, portée par la bonne tenue des parts de marché du Groupe.
  • Mix-prix en retrait de 2,1%, traduisant, d’une part, la croissance supérieure des ventes en Première monte par rapport à celles du Remplacement et, d’autre part, la mise en oeuvre, notamment pour l’activité pneus de spécialités, des clauses contractuelles d’ajustement de prix en fonction du coût de matières premières.

 

 

Perspectives pour 2010

  • Hausse des volumes de ventes de l’ordre de 10% dans un contexte de reprise économique progressive dans les pays matures.
  • Dans l’hypothèse d’un maintien des cours actuels de matières premières, poursuite d’une politique de prix réactive.
  • Investissements compris dans une fourchette de 1 000 à 1 200 millions d’euros, en raison notamment des dépenses liées aux projets au Brésil, en Chine et en Inde.

Dans ce contexte, Michelin maintient son objectif de génération de cash flow libre positif.

Recevez nos informations par email