Fort de la diversité de son offre, de l’engagement de ses salariés et de sa solidité financière, Michelin démontre sa résilience dans une crise tout aussi intense qu’inédite.

  • Le Groupe a mis en place rapidement les mesures nécessaires à la protection de la santé des salariés, la continuité des activités et la préservation de sa trésorerie
  • Malgré des marchés qui s’effondrent et des ventes en recul de 20,6 %, le résultat opérationnel des secteurs s’élève à 310 millions € à fin juin 2020
    • Effet volume de - 22,4 % entrainant une forte sous-absorption de frais fixes
    • Pilotage volontariste des prix (+ 0,3 %) dans un environnement de baisse des cours de matières premières
    • Mix toujours porteur (+ 1,6 %), traduisant des gains de parts de marchés en 18 pouces et plus et la résilience des Activités de spécialités
    • Économies de SG&A de 192 millions € hors 77 millions € de coûts exceptionnels directement liés au Covid-19
  • Une situation financière solide reconnue par les agences de notation pour traverser la crise
  • Des choix stratégiques confortés au cours du premier semestre :
    • Une présence mondiale et des activités diversifiées (résilience des Activités de spécialités avec une marge opérationnelle de 14,7 %)
    • Trajectoire et objectifs de réduction de CO2 validés par le Science Based Targets initiative
  • Une Gouvernance RSE renforcée au sein du Conseil de Surveillance
Après ces mois de crise exceptionnelle, je veux dire mon immense fierté face à la mobilisation remarquable des équipes Michelin, grâce à laquelle le Groupe est resté fidèle à son engagement auprès de ses clients, de ses communautés et de ses partenaires. Avec la même détermination, le Groupe a pris toutes les mesures requises pour assurer la pérennité de ses activités et atténuer les effets financiers du ralentissement économique. Dans cet environnement encore très incertain, le Groupe poursuit ses efforts de compétitivité pour conserver son leadership sur les activités pneumatiques et assurer le déploiement de sa stratégie de croissance.
Florent Menegaux, Président du groupe Michelin

Perspectives 2020

En 2020, après un premier semestre marqué par les effets de la crise sanitaire et notamment les mesures de restriction de circulations associées, la demande mondiale de pneumatiques devrait subir au deuxième semestre les effets de la crise économique consécutive à la pandémie. Les marchés Tourisme camionnette devraient afficher un recul compris entre 15 % et 20 % sur l’année et les marchés Poids lourd une baisse allant de 13 % à 17 %. Les marchés des Activités de spécialités, compte tenu de la relative résilience de certains segments, devraient afficher une baisse comprise entre 13 % et 17 %.
Dans ce scénario marché encore très incertain, Michelin a pour objectif un résultat opérationnel des secteurs annuel supérieur à 1,2 milliard € à parités constantes et un cash-flow libre structurel* supérieur à 500 millions €, hors nouvel effet systémique lié au Covid-19.

Recevez nos informations par email