Ventes nettes à 8 349 millions d’euros, en hausse de 17 % par rapport au premier semestre 2009 
Marge opérationnelle historiquement élevée à 9,8 %

  • Croissance confirmée de la demande en pneumatiques dans toutes les zones.
  • Volumes de ventes en hausse de 15,3 % sur le 1er semestre 2010, bénéficiant de l’empreinte mondiale de la marque MICHELIN.
  • Excellente performance industrielle matérialisant l’amélioration de la compétitivité du Groupe.
  • Maintien d’une structure financière solide.

 

 

Perspectives pour l’année 2010

L’environnement au second semestre devrait être marqué par la poursuite du net rebond des marchés de pneumatiques, même si l’intensité de la reprise économique varie d’une région à l’autre.

Face à la hausse du coût des matières premières dont l’effet (entre 600 et 650 millions d’euros pour l’année 2010) se matérialisera dans les comptes du Groupe au second semestre, Michelin bénéficiera des hausses de prix déjà mises en oeuvre au premier semestre. Le Groupe annonce par ailleurs une hausse d’environ 3 % de ses tarifs Remplacement Tourisme camionnette en Europe à compter de septembre, confirmant ainsi son approche constante en matière de prix.

Dans ce contexte, pour l’année 2010, Michelin confirme son ambition d’une croissance de ses volumes vendus supérieure à 10 %, maintient son objectif de génération de cash flow libre positif et vise, malgré l’impact attendu des coûts de matières premières, une marge opérationnelle qui pourrait approcher 9 % des ventes nettes, avant éléments non récurrents.

Recevez nos informations par email