Les concurrents de la Formula E, tous équipés par Michelin, partenaire fondateur du championnat, découvraient ce samedi 23 mars la piste de Sanya, située au sud de l’ile chinoise de Hainan. Avec une température extérieure de 27°C, mais 51°C au sol et un taux d’humidité de 90 %, la course a été éprouvante pour les humains comme pour les machines, et bien entendu les pneus.

 

Les pneumatique MICHELIN Pilot Sport pour la Formula E ont déjà rencontré énormément de situations climatiques différentes depuis le début de saison, mais n’avaient pas encore roulé avec un tel taux d’humidité, propre à certaines parties de l’Asie en cette saison.
Après la pluie, à Hong Kong il y a deux semaines, et alors qu’une la tornade menaçait l’ile de Hainan, au sud de la Chine, le temps est néanmoins resté sec tout au long de la course. Les pilotes des 11 écuries engagées dans le championnat ont alors pu attaquer de bout en bout, au terme d’une course qui a été riche en rebondissements, et où la qualité des pneumatiques a encore une fois été déterminante.

 

« Alors que le bitume est récent, voire neuf par endroit, nous avons constaté le caractère très usant de la piste », indique Serge Grisin, manager de Michelin en Formula E. « C’est un bon test avant Berlin (Allemagne), qui est la piste la plus difficile de la saison de ce point de vue, et une opportunité supplémentaire de relever des données mais aussi de démontrer une fois encore que nos nouveaux pneus sont vraiment destinés à l’ensemble des conditions que l’on peut rencontrer en course. Avec la chaleur, l’humidité et le sable que le vent a soufflé depuis la plage voisine, nous avons alors eu un mélange des pistes de Putrajaya, en Malaisie, de Punta Del Este, en Uruguay, et donc de Berlin. Je crois que nous avons alors atteint notre meilleur niveau de performance globale dans la discipline, les pilotes pouvant en outre préserver l’autonomie de leur voiture grâce à l’abaissement de la consommation d’énergie par le pneu que nous avons réussi à opérer sur cette troisième génération de pneus spécifiquement dédiés à la Formula E. »

 

Le premier E-Prix de Sanya a été remporté par Jean-Eric Vergne (DS-Techeetah), devant Oliver Rowland (Nissan-e.dams) et Antonio Felix Da Costa (BMW i Andretti).

 

La prochaine manche du championnat ABB FIA Formula E aura lieu à Rome (Italie) le 13 avril prochain.

Recevez nos informations par email