Après les deux premiers E-Prix de cette fin de saison exceptionnelle, lesquels se sont déroulés les 5 et 6 août derniers, le championnat ABB Formula E continue son programme ambitieux de six courses en neuf jours. Les rounds 8 et 9, qui viennent de se jouer sur les pistes de l’aéroport historique Tempelhof de Berlin (Allemagne), ont à nouveau offert un spectacle fort en intensité.

Se qualifiant à deux reprises en pole position, et ayant remporté deux victoires lors de cette série de 4 E-Prix, le pilote portugais Antonio Felix Da Costa, s’est attribué le titre de champion « Pilotes » de la saison 2019-2020, au volant de sa DS Techeetah équipée de pneus Michelin.

Grâce à la victoire de Jean-Eric Vergne dans la dernière des 4 courses, et la seconde place d’Antonio Felix Da Costa, l’écurie DS Techeetah sécurise quant à elle le titre Constructeurs.

Je tiens à féliciter chaleureusement Antonio Felix Da Costa et l’écurie DS-Techeetah pour leurs titres respectifs. Au cœur de cette saison particulière, qui sacre pour la première fois son champion avant la dernière course, il n’était pas facile de rester dans le rythme et d’obtenir des résultats aussi constants à haut niveau. Michelin Motorsport est ravi et fier d’avoir su apporter à l’ensemble des pilotes des pneumatiques à la hauteur de leurs exploits, qui leur ont permis de ne jamais douter de leurs performances en piste.
Jérôme Mondain, manager de Michelin en Formula E

Lors de ces deux E-Prix, qui se sont déroulés par une température supérieure à celle des deux premières courses – plus de 30°C dans l’air, et 40°C sur la piste – les 24 concurrents ont utilisé le même circuit, mais dans le sens habituel, c’est-à-dire à l’inverse des aiguilles d’une montre. Le tracé, de 2,355 km de long pour 10 virages, était donc déjà familier de la plupart des pilotes engagés dans la série depuis plusieurs saisons.

Recevez nos informations par email