Car cette fois, c’est la quasi-totalité du programme qui s’est déroulé sur chaussée détrempée. Le shakedown le samedi après-midi, tous comme les essais libres et les qualifications le dimanche ont essuyé des pluies nourries. Seule la course a finalement profité de conditions asséchantes, mais certains endroits du circuit recelaient encore des flaques d’eau.

 

Après avoir écopé d’une pénalité le rétrocédant à la sixième place, Sam Bird (Envision Virgin Racing) est contraint de renoncer à la victoire de l’E-Prix de Hong Kong 2019 au bénéfice d’Edoardo Mortara (Venturi). Lucas Di Grassi (Audi Sport Abt Schaeffler) est maintenant deuxième et Robin Frijns (Envision Virgin Racing) monte sur la troisième marche du podium.

La prochaine course aura lieu en Chine, sur l’Ile de Hainan, où la ville de Sanya accueillera son premier E-Prix le 23 mars prochain. Ce sera la dernière course avant une grande tournée européenne de cinq courses, avec Rome (Italie), Paris (France), Monaco, Berlin (Allemagne) et Berne (Suisse).

 

Michelin a fêté son 50ème E-Prix

Partenaire fondateur du championnat, Michelin avait tenu a célébré, indépendamment de la météo maussade, ce 50ème E-Prix en conviant Alejandro Agag, le président de Formula E Holdings, à partager un gâteau en forme de pneumatique, confectionné par un grand pâtissier de Hong-Kong. La famille de la Formula E a alors une nouvelle fois été réunie autour de Bibendum, qui s’est employé à distribué les premières parts aux invités.

Recevez nos informations par email