Retour

WRC 2017 - Portugal - Les pneus MICHELIN LTX Force H4 et S5 Performance et robustesse : la clé de la victoire

Le Rallye du Portugal vient de se dérouler pour la troisième année consécutive dans la région de Porto, par une météo assez douce et ventée, mais sans précipitation. Les organisateurs de l’épreuve avaient passé beaucoup de temps à rendre le tracé le plus beau possible, avec des pistes travaillées au cours des dernières semaines. Malheureusement, leurs efforts ont en partie été ruinés à quelques jours du départ, par des pluies de forte intensité qui, par endroits, ont mis à mal la surface de la piste.

cp_wrc-portugal-2017_1040x400

 

Première manche « terre » à se dérouler en Europe depuis le début de la saison, le rallye du Portugal a encore une fois tenu toutes ses promesses en termes d’intensité et de bagarre, avec seulement 16,8 s d’écart entre Sébastien Ogier (M-Sport) et Thierry Neuville (Hyundai) le samedi soir, après 306,24 km de spéciales chronométrées, la boucle du dimanche matin représentant encore 42,93 km à parcourir.

Pour cette 6ème manche du Championnat du Monde des Rallyes - FIA WRC, les concurrents avaient le choix entre les MICHELIN LTX Force S5 (gomme tendre), et H4 (gomme dure). Lancé au rallye du Mexique, en mars dernier, le MICHELIN LTX Force S5 profite de la même rapidité de mise en régime que son prédécesseur, ce qui est très important pour bien démarrer les spéciales. Mais il offre également des performances plus constantes et surtout pendant plus longtemps à haut niveau. De ce fait, il affiche un taux d’usure inférieur de 20 % à sollicitations égales, ce qui oriente aujourd’hui de plus en plus les pilotes vers ce choix, le pneu H4 (gomme dure) restant incontournable pour les conditions chaudes par sol sec, sur des sols très agressifs et usants.


Retour