Retour

MotoGP™ 2017 - Qatar - MICHELIN et Viñales surnagent !

MICHELIN a contribué à la victoire de Maverick Viñales sur la première manche du Championnat du monde MotoGPTM 2017, le Grand Prix du Qatar, à Losail.

Viñales (Movistar Yamaha MotoGP) effectuait ses débuts dans sa nouvelle équipe et, malgré la météo qui a tout fait pour gâcher l’épreuve, le jeune espagnol a remporté une course retardée, mais haletante. La grille de départ avait été donnée par le cumul des chronos réalisés lors des trois premières séances d’essais, après la journée du samedi entièrement annulée – y compris les qualifications – en raison de pluies diluviennes tombées vendredi ayant rendu le circuit impraticable.
Ce climat inhabituel sur le pays du Golfe a également bien failli gâcher la course dimanche soir, la pluie ayant refait son apparition au moment où les motos s’installaient sur la grille. Le départ fut retardé et la course réduite à 20 tours. Au feu vert, Andrea Iannone (Team SUZUKI ECSTAR) a bondi de la deuxième place pour doubler le poleman Maverick Viñales au Turn 1. Au cours du premier tour, le champion Moto2 en titre Johann Zarco (Monster Yamaha Tech 3) a pris la tête jusqu’au 7e tour où, hors trajectoire et dans la partie sale du circuit, le rookie n’a pu éviter la chute. Andrea Dovizioso (Ducati Team) s’est alors retrouvé leader et a attaqué fort pour creuser l’écart, mais il était chassé par Viñales et Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP). Le duel pour la victoire fut alors de toute beauté entre Viñales et Dovizioso qui se sont échangés plusieurs fois la première place. Viñales a finalement pris l’ascendant en fin de course grâce à son pneu arrière MICHELIN Power Slick medium. L’Italien a terminé à la 2e place devant Rossi.
MICHELIN proposait de nouveaux pneus avant ce week-end à Losail, conçus pour offrir davantage de grip sur l’angle. Ils étaient associés à un pneu arrière MICHELIN Power Slick de nouvelle construction offrant une meilleure tenue de route et motricité. Les pilotes avaient le choix entre trois types de gommes à l’avant et à l’arrière, ce qui a conduit à des montes différentes : quatre des six spécifications furent utilisées en course.
Derrière le trio de tête, le Champion du monde 2016 Marc Marquez (Repsol Honda Team) a pris la 4e place devant son équipier Dani Pedrosa (Repsol Honda Team). Aleix Espargaro (Aprilia Racing Team Gresini) a terminé au 6e rang et a remporté le prix du First Independant Team Rider, devant Scott Redding (OCTO Pramac Racing) et Jack Miller (EG O,O Marc VDS) respectivement 7e et 8e. Alex Rins –Team SUZUKI ECSTAR) a conclu à la 9e place pour ses débuts en MotoGP devant Jonas Folger (Monster Yamaha Tech 3), lui aussi débutant en catégorie-reine.
Cap sur l’Argentine désormais pour MICHELIN pour la 2e manche du championnat sur le circuit Termas de Rio Hondo, dimanche 9 avril.


Retour