Retour

FAE 2016/2017 - Monaco - Succès pour la Formula E et pour MICHELIN dans la Principauté

La deuxième édition du ePrix de Monaco s’est déroulée aujourd’hui sans encombre et par des conditions météorologiques idéales. Près de 20 000 spectateurs ont bénéficié d’un ePrix à la hauteur de la réputation de la Principauté, un lieu mythique pour tous les passionnés de sport automobile. Sur les 1,76 km du circuit monégasque, la position de départ était fondamentale.

cp_fae-monaco-2017_1040x400

 

Les pilotes ont donc ouvert les hostilités dès les premières heures de la journée, avec des essais libres animés par des sorties de route et par des contacts entre les voitures. Les qualifications ont été très disputées, avec des changements de leader au fil des groupes.
C’est finalement Jean-Eric Vergne (TECHEETAH), avec Maro Engel (Venturi Formula E Team), Sébastien Buemi (Renault-e.dams), Nelson Piquet Jr (NEXTEV NIO) et Lucas Di Grassi (ABT Schaeffer Audi Sport) qui se sont qualifiés pour la « super pole », où chaque pilote réalise un tour « sec » lancé, seul en piste. Sébastien Buemi, déjà leader du Championnat avec 76 points, inscrit alors le meilleur chrono - 53,313 s - et s’empare ainsi de la pole-position. Il partage la première ligne de la grille de départ avec Lucas Di Grassi, auteur du deuxième temps avec un écart de +0,237 s.

La course démarre alentours de 16h00, après un « grid walk » particulièrement riche de personnalités internationales, comme par exemple Naomi Campbell, mannequin et actrice anglaise. Le Président de la Fédération Internationale de l’Automobile, Jean Todt, a également fait le déplacement, accompagné de son épouse, l’actrice Michelle Yeoh. De leur côté, S.A.S le Prince Albert II de Monaco, ainsi que sa nièce Charlotte Casiraghi ont assisté à l’évènement et récompensé les gagnants à la fin de la course.
C’est d’ailleurs l’auteur de la pole-position, Sébastien Buemi, qui a franchi le premier la ligne d’arrivée, suivi à quelques dixièmes de seconde par son principal rival, le brésilien Lucas Di Grassi. Le duel entre les deux protagonistes de la saison a animé les 51 tours du ePrix de Monaco 2017, par ailleurs marqué par l’entrée en piste de la voiture de sécurité suite au contact entre Jean-Eric Vergne et Nelson Piquet Jr.


Retour