Retour

Roborace : la course à l’intelligence

L’automobile est en train de connaître deux révolutions majeures : le déploiement à grande échelle des motorisations électriques et l’émergence de véhicules autonomes. Cette technologie atteint aujourd’hui une maturité qui lui permet de passer le test le plus exigeant : celui de la compétition automobile avec Roborace !

actu_roborace_1040x400

 

En parallèle du championnat de Formula E, Roborace effectue déjà des exhibitions pour récolter les données qui permettront de construire des modèles autonomes compétitifs, capables d’atteindre les 300 km/h. En attendant un véritable championnat, en 2017. Derrière le challenge sportif, c’est une véritable course à l’intelligence qui se joue. En confrontant des véhicules autonomes à des situations extrêmes, on accélère leur développement. Pour y parvenir, Roborace s’appuie sur trois partenaires officiels :

  • nVidia pour l’intelligence artificielle des véhicules
  • Charge pour la motorisation électrique
  • MICHELIN pour les pneus

A l’instar de la Formula E, Roborace souhaite que les applications développées pour la course soient directement transposées dans le quotidien. Aussi, les pneus utilisés devront non seulement être capables de répondre aux besoins spécifiques de cette compétition unique, mais également pouvoir être montés sur n’importe quel véhicule de série. Une approche qui correspond à notre philosophie et nous permettra d’éprouver dans les mois à venir notre nouvelle génération de pneus routes.

Nous avons toujours utilisé la compétition pour améliorer nos produits. Roborace nous donne l’opportunité unique d’appliquer notre expertise et notre savoir-faire aux véhicules autonomes, domaine dans lequel nous voulons être en pointe. Nous souhaitons contribuer à dessiner le futur de la mobilité, pas simplement en faire partie.

Pascal Couasnon, directeur de MICHELIN MOTORSPORT

Tests sur piste

Clermont-Ferrand (Pistes Michelin de Ladoux) - France