Retour

Michelin réorganise ses activités au Royaume-uni, en Italie et en Allemagne

Michelin renforce sa stratégie de compétitivité au service de sa croissance en Europe pour faire face aux mutations des marchés en consolidant son positionnement sur des productions à forte valeur ajoutée. Le continent représente 40 % de l’activité du Groupe, compte 40 sites industriels Michelin et plus de 65 000 salariés.

reorganisation_889x288

Dans cet objectif, Michelin engage un projet de réorganisation de ses activités au Royaume-Uni, en Italie et en Allemagne qui sera accompagné de 265 millions € d’investissement pour moderniser l’outil industriel et le réseau logistique.

En Italie

Michelin Italie fabrique plus de 10 % de la production européenne de pneus et emploie plus de 4 000 salariés. Pour maintenir son fort ancrage local, le Groupe met en oeuvre un plan stratégique pour les cinq ans à venir, avec 180 millions € d’investissement, pour augmenter la production de 20 % d’ici 2020 sur les sites de Cuneo (Tourisme camionnette) et d’Alessandria (Poids lourd). Le site de Fossano, spécialisé dans les produits semi-finis, un marché exigeant des coûts de fabrication compétitifs, fermera ses portes d’ici fin 2016.

Au Royaume-Uni

Créé en 1905, Michelin Tyre PLC, 1er producteur de pneus du pays, emploie aujourd’hui 2 500 personnes. Michelin souhaite recentrer son activité sur les segments en croissance du marché avec 85 millions € d’investissements pour augmenter la production de 30 % sur le site de Dundee (Tourisme camionnette) et renforcer le site de Stoke-on-Trent (Rechapage). Enfin, la fermeture de l’usine de Ballymena, spécialisée dans le marché concurrentiel des poids lourds, est actuellement envisagée.

En Allemagne

Le site de Pneu Laurent à Oranienburg sera amené à cesser son activité, qui sera désormais concentrée sur le site d’Avallon en France, d’ici fin 2016.

Dans ces trois pays, Michelin Développement mettra en oeuvre les moyens nécessaires pour soutenir la revitalisation des territoires concernés par des fermetures de sites.