Retour

Michelin Marque Employeur : ce sont ses salariés qui en parlent le mieux

C’est autour du respect et du développement de chacun que Michelin a bâti sa politique du Personnel. C’est donc naturellement les employés qui vont porter la nouvelle communication « Carrières ». Interview croisée avec Stéphane Gegout, Recruitment attractivity manager chez Michelin, et Didier Joannet, Digital Manager marque employeur.

Pourquoi un écosystème digital mondial Carrières ?

L’objectif de Michelin, présent dans 170 pays, est de renforcer sa notoriété d’employeur et de développer son attractivité envers les talents que le Groupe souhaite recruter. En prenant en compte certains impératifs, comme de montrer que nos engagements sont les mêmes dans tous les pays.

La création du nouvel écosystème mondial incluant 40 versions du site carrière va faciliter l’expérience candidat, en divisant par deux les étapes de la candidature.

Cet écosystème digital, adapté aux digital natives, la fameuse génération Z, comme aux générations Y, verra son contenu diffusé sur les plates-formes sociales, Facebook, Twitter et Linkedin.

En termes de contenus et de témoignages, quelles expériences proposez-vous ? 

Une façon originale de voir Michelin en tant qu’employeur : en effet, les employés Michelin s’ouvrent le 1er juillet 2015 au monde, grâce à des contenus originaux et via des outils digitaux innovants et performants. Les employés, tous pays et tous métiers confondus, deviennent « ambassadeurs ».

Grâce à ses employés, le public va apprendre ce que veut dire « travailler chez Michelin ». À travers leur contribution à différents projets innovants, des volontaires de tous pays et tous métiers parlent de leur attachement à des valeurs fortes et des opportunités de développement qui leur sont offertes.

Quels sont les profils visés ?

Michelin vise quatre cibles prioritairement :

  • Les étudiants dans leur cursus en recherche de stage ou de contrat d’alternance.
  • Les jeunes diplômés à la recherche d’un premier emploi, ou les jeunes diplômés à la recherche d’un deuxième emploi dans les 3 à 5 ans après l’obtention de leur diplôme.
  • Les « expérimentés ».
  • Les opérateurs de production.

Quel est le planning de déploiement de cet écosystème ?

L’écosystème est en ligne depuis le 1er juillet 2015 dans 40 pays et il est appelé à vivre, à évoluer. Au fil des événements recrutement et des offres publiées.

Visitez le site Michelin Carrières

5 000 à 6 000 c’est le nombre de personnes recrutées par Michelin chaque année.
1,1 million c’est le nombre de visiteurs uniques du site Carrières en 2014.