Retour

Championnat du Monde d’Endurance : La performance et l’innovation Michelin

Depuis la création du Groupe en 1889, Michelin s’est engagé à développer des solutions pneumatiques performantes et innovantes. Retour sur une stratégie gagnante, qui s’est illustrée au fil des années avec le Championnat du Monde d’Endurance, devenu à ce jour un formidable laboratoire pour le Groupe.

Les partenariats de Michelin en Championnat du Monde d’Endurance sont une illustration de la stratégie d’innovation ouverte du Groupe

Michelin et Toyota, premier constructeur automobile mondial, sont partenaires en compétition depuis près de vingt ans

Pour le retour officiel de la marque japonaise en Endurance, ils s’associent en 2012.

Michelin et Porsche travaillent ensemble depuis 1961

Mais depuis le début des années 2000, les deux groupes sont devenus des partenaires dont la relation dépasse largement la seule fourniture de pneus. Michelin est l’un des deux seuls « partenaires de coopération » de Porsche – l’autre étant Mobil1. Le contrat qui les lie a été signé en 2002, renouvelé en 2005 puis en 2009. Une quatrième période contractuelle est en négociation pour les années qui viennent.

Michelin et Audi ont remporté les deux premières éditions du Championnat du Monde d’Endurance FIA (WEC) disputées sur huit courses

En 2006, Audi a imposé la technologie TDi sur la plus célèbre course d’Endurance au monde. Michelin a su relever le challenge pour accompagner son partenaire dans cette aventure du diesel en compétition.

Audi Sport attaque la saison FIA WEC 2015 avec une R18 de 5e génération améliorée. Objectifs : reconquérir le titre mondial et rester invaincu au Mans.
Pour Audi comme pour Michelin, l’Endurance et les 24 Heures du Mans permettent d’innover et de créer des passerelles technologiques entre la compétition et l’automobile grand public pour réduire et optimiser la consommation, augmenter la longévité des pneumatiques, améliorer la sécurité ou encore développer de nouvelles solutions plus écologiques.
Depuis 2000, Michelin et son partenaire Audi ont remporté 13 victoires aux 24 Heures du Mans.

En 2015, Michelin devient le partenaire de Nissan

Partenariat pour le développement et la fourniture des pneumatiques du programme Endurance LM P1 du constructeur japonais.

De l’innovation du radial à un palmarès sportif inégalé

Le pneu à structure radiale, innovation technologique majeure, fut introduit en course par Michelin pour la première fois aux 24 Heures du Mans 1951. La Lancia Aurélia B20 GT ainsi équipée a remporté la catégorie S 2.0, terminant 12ème du classement général.

En 1967, Michelin a innové en proposant à son partenaire Alpine d’équiper ses A210 de pneus slicks à structure radiale. L’équipage Grandsire/Rosinski décroche la victoire de catégorie aux 24 Heures du Mans la même année.

En 1978, la Renault-Alpine A442B de Pironi/Jaussaud – elle aussi équipée de pneus slicks à structure radiale -remporte les 24 Heures du Mans.

Michelin - Audi - 2006

Michelin et Audi imposent la technologie diesel

En 2006, Michelin a relevé un défi technologique de taille avec l’Audi R10 TDI. Les ingénieurs, chimistes, développeurs, techniciens Michelin ont travaillé pendant deux ans pour développer des pneus spécifiques pour l’Audi R10 TDI. La victoire était au rendez-vous au Mans. Par la suite, le développement de ces pneus a profité aux autres prototypes LMP1.

Michelin - Nissan - 2012

Michelin partenaire du prototype Nissan-DeltaWing en 2012

Plus qu’un équipementier pneumatique, Michelin était partenaire de ce projet avant-gardiste. Le Groupe devait développer des pneus très novateurs qui allaient à l’inverse des tendances actuelles : des pneus moins lourds et plus petits, capables d’atteindre 300 km/h et d’enchaîner les relais en toute sécurité.

Les pneus avant de la Nissan-DeltaWing (10/58-15) étaient trois fois plus étroits que les pneus des prototypes LMP1 classiques et pesaient seulement 5 kg, contre 13 kg pour des pneus LMP1.

Les innovations technologiques imaginées pour concevoir les pneus de la DeltaWing se retrouveront dans les pneus de série de demain, ou d’après-demain...

Pour suivre toute l’actualité en live du Championnat du Monde d’Endurance 2015

http://fr.lemanslive.com//

Michelin et l’endurance : un engagement qui ne date pas d’hier

Zoom sur

+