Retour

Transition écologique : 15 ans d’engagement Michelin

Voici une quinzaine d’années que le Groupe multiplie ses initiatives afin de réduire son empreinte environnementale et lutter contre le changement climatique. A l’approche de la COP 21, découvrez la démarche Performance et Responsabilité Michelin en action.

Michelin - Heveas - 2015

Le partenariat de la conférence climatique des Nations Unies, qui se tiendra à Paris du 30 novembre au 11 décembre 2015, incarne l’engagement de longue date du Groupe pour le développement durable. Depuis sa création, il y a plus d’un siècle, l’entreprise familiale est portée par une vision responsable de son activité et de sa mission.

En 2002, la Charte Performance et Responsabilité Michelin identifie douze axes d’amélioration de l’entreprise en cohérence avec ses valeurs : le respect des personnes et de l’environnement. Dix ans plus tard, celle-ci a porté ses fruits : le Groupe est devenu un leader des pneumatiques à haute efficacité énergétique.

Depuis 2013, le Michelin Environmental Footprint (MEF) prolonge et renforce cette démarche. Il vise à améliorer la performance environnementale de l’entreprise à horizon 2020 sur trois axes : performance des produits, production et industrie responsables. L’une des ambitions clés est de réduire l’empreinte environnementale de 40% par rapport à 2010 en diminuant les émissions de CO2, les déchets, la consommation d’énergie et d’eau…

Ces deux dernières années sont placées sous le signe de la mobilité durable à travers ses partenariats. L’investissement dans le fonds « carbone volontaire » des entreprises Livelihoods a permis de soutenir en 2014 deux projets en faveur de l’agriculture durable et de la lutte contre la déforestation. Au printemps 2015, Michelin, premier acheteur mondial de caoutchouc naturel, s’est engagé aux côtés de WWF France pour promouvoir cette filière. 

Le soutien à l’hévéaculture responsable en Indonésie

Zoom sur

+