Retour

Performant jusqu’au au niveau légal d’usure de 1,6 mm

Un pneu, au fil de son usure, voit la profondeur de sculpture de sa bande de roulement diminuer. A-t-il perdu ses performances pour autant ? Non, pas tant qu’il n’a pas atteint le témoin d’usure légale, et même au contraire pour certaines performances comme les économies de carburant ! Chez Michelin, nous concevons nos pneus pour qu’ils vous apportent leur qualité et leur sécurité tout au long de leur vie. Nous recommandons donc de ne pas les changer prématurément avant l’apparition du témoin d’usure. Cette position est responsable, car elle est bénéfique à la fois pour la planète et pour votre portefeuille.

actu_perf-duree_1040x400

 

Usure des pneus : la législation et les usages

Pour votre voiture, un pneu neuf présente une profondeur de sculpture de l’ordre de 8 mm, qui peut aller parfois jusqu’à 9,5 mm sur certains modèles. La législation en vigueur dans la plupart des pays de l’Union Européenne, ainsi qu’au Japon, aux Etats-Unis et au Canada, fixe le niveau d’usure légal à 1,6 mm. Cette hauteur de sculpture minimum, établie en 1997, ne doit rien au hasard : elle permet encore à un pneu de bonne qualité d’évacuer le film d’eau sur une route mouillée et donc de se déplacer en toute sécurité.

Actuellement, certains fabricants recommandent toutefois d’anticiper le changement des pneus autour de 3 mm. De notre point de vue, cela revient à pratiquer une forme d’obsolescence programmée, sans doute profitable au manufacturier, mais sûrement pas au consommateur et pas non plus à l’environnement. Nos clients n’ont pas besoin de changer leur pneu MICHELIN tant que les témoins d’usure n’apparaissent pas.

actu_perf-duree_1920x1175

L’innovation technologique au service de la durée de vie

En 1997, le législateur jugeait déjà que la sécurité était garantie jusqu’à 1,6 mm. Depuis, nous avons accompli des progrès technologiques majeurs qui ont été intégrés à chacune de nos gammes. Nous avons, par exemple, optimisé l’utilisation de la silice pour rendre nos pneus plus résistants à l’usure tout en maintenant voire en améliorant les autres performances. Des innovations plus récentes, comme l’impression 3D métal, permettent aujourd’hui de proposer des sculptures complexes sur la pleine profondeur de la bande de roulement. L’adhérence de nos pneus est ainsi meilleure tout au long de leur vie, y compris dans des conditions critiques - sols mouillés ou enneigés.

Les performances des pneus évoluent au fil des kilomètres

Par définition, un pneu neuf ne le reste pas très longtemps. Après quelques kilomètres, ses performances vont commencer à évoluer, d’abord marginalement, puis, l’adhérence sur sol mouillé, par exemple, va progressivement se dégrader au fil du temps. Mais toutes n’évoluent pas dans le mauvais sens ! Un pneu usé consomme moins de carburant. Il fait également moins de bruit. Il freine même mieux sur une route sèche ! Or, en Europe, les routes sont sèches la plupart du temps ! 

La question du freinage, qui joue un rôle majeur dans la sécurité, mérite qu’on s’y arrête. Il ne dépend pas uniquement de la profondeur de la sculpture. L’architecture du pneu, sa structure de gomme ou encore sa température et sa pression comptent bien plus quand il s’agit de s’arrêter sur une courte distance. Le freinage est également affecté par d’autres paramètres, comme le système de freins du véhicule et la performance de son système ABS, ou encore l’état de la route, la météo et surtout la vitesse de réaction du conducteur.

Aujourd’hui, les tests de performance se pratiquent uniquement sur des pneus neufs, ce qui ne reflète pas la réalité quotidienne de la plupart des automobilistes. Nous plaidons pour que des tests soient également effectués sur pneus en cours d’usage dans les conditions où la performance est la plus défavorable. Cela donnerait des informations utiles aux conducteurs, et encouragerait tous les manufacturiers à concevoir des pneus performants dans la durée.

Performance dans la durée : quels bénéfices ?

Garantir la performance dans la durée de nos pneus reflète notre stratégie de croissance durable qui vise à améliorer la mobilité de nos clients, durablement. Notre engagement pour une économie circulaire plus respectueuse des ressources de notre planète fait partie intégrante de cette stratégie et s’exprime dans notre « approche 4R » – Réduire, Réutiliser, Recycler, Renouveler, le premier R correspond à : réduire

Le premier bénéfice est pour vous, utilisateur. Un pneu utilisé plus longtemps signifie à la fois des économies de carburant et des coûts de remplacement moins fréquents.

Les autres bénéfices sont pour la planète. Qui dit moins de carburant brûlé, dit moins d’émissions de CO2 et user moins de pneus permet d’économiser autant de matières premières et d’énergie consacrée à leur fabrication et à leur transport. A l’échelle du monde, conserver la norme d’usure légale à 1,6 mm au lieu de 3 mm éviterait la consommation de 400 millions de pneumatiques par an, et l’émission de 35 millions de tonnes de CO2. Soit l’équivalent des émissions de New York pendant 6 mois !

En savoir plus

Le design industriel vous aide à surveiller vos pneus

Idéalement, vos pneus doivent être vérifiés une fois par semaine. Les témoins d’usure, des petites bosses situées au fond des sillons, ne doivent pas affleurer. Pour vous faciliter la vie, nos équipes de design industriel travaillent à rendre les témoins plus visibles. Et elles vous indiquent où les chercher : les marquages en forme de Bonhomme Michelin sur le haut des flancs de votre pneu signalent à quel niveau les témoins sont disposés.

actu_usure-2016_498x280