Retour

NanoCar Race : la course au cœur de la matière

Les 28 et 29 avril 2017 se déroulait au CNRS de Toulouse une course unique : la Nanocar Race. Au-delà de la compétition, il s’agit d’une aventure dans le monde de l’infiniment petit, une plongée au cœur de la matière. Innovation, recherche, défi : le groupe Michelin se devait d’être partenaire de cet évènement.

actu_nanocar-2017_1040x400

 

La NanoCar Race est, de loin, la course la plus extrême au monde : elle se déroule sur une distance de 100 nanomètres, soit 3 000 fois moins que l’épaisseur d’un cheveu, une distance parcourue en 36 heures par une température de – 269° C. Les véhicules de la taille d’une molécule s’affrontent sur une piste en or véritable (sans lien avec le Bol d’Or), propulsés par un courant électrique qui parcoure la pointe d’un microscope à tunnel. Le LT-Nanoprobe du CEMES-CNRS de Toulouse, unique au monde, possède 4 pointes, rendant cette épreuve possible. 6 équipes, venues des Etats-Unis, d’Allemagne, d’Autriche, de Suisse, du Japon et de France, tenteront de piloter leurs véhicules jusqu’à la ligne d’arrivée.

Chez Michelin, nous avons toujours regardé la compétition comme un accélérateur de l’innovation. La NanoCar Race en est l’illustration parfaite. Elle permet d’aller plus loin dans l’exploration du cœur de la matière et des possibilités d’intervenir à l’échelle nanométrique. Nous l’avons soutenu en tant que partenaire aux côtés du CNRS, avec lequel nous travaillons dans le cadre de plusieurs partenariats de recherche depuis plus de 3 ans. Et nous sommes certains que cette compétition expérimentale inspirera nos équipes de recherche et développement dans la course à l’innovation.

En savoir plus

NanoCar Race