Retour

Partenariats de recherche : l’intelligence collective

Plus vous réunissez de talents venant d’horizons différents autour d’un projet d’innovation, plus vous avez de chances d’obtenir des résultats intéressants. C’est le principe des partenariats de recherche et de développement. Michelin les pratique depuis plusieurs décennies et en a actuellement plus de 300 en cours.

actu_part-recherche_889x288

 

Les partenariats de Recherche et Développement (R&D) consistent à solliciter des compétences hors de l’Entreprise pour développer des produits ou services innovants. Leur logique collaborative prend le contre pied du secret industriel des années 70 et 80. Depuis les années 90, les partenariats de recherche se multiplient dans tous les domaines. Ils existent sous deux formes principales :

  • L’innovation « inbound » vise à attirer des techniques et connaissances issues d’autres entreprises, de start-up ou d’entités publiques, sur des thématiques de recherche communes précises.
  • L’innovation « outbound » consiste à externaliser des acquis technologiques de l’entreprise, pour les exposer au plus grand nombre. Le but est d’aboutir à de nouvelles applications. 

Quelles que soient leurs formes, ces partenariats permettent d’enrichir le processus d’innovation. Aujourd’hui, Michelin sait tirer parti de ces deux formes d’innovation ouverte. De nombreux partenariats sont au cœur de nos programmes de recherche sur les matières premières, les procédés, la mobilité connectée... Avec pour but de proposer des produits et des services toujours plus performants et adaptés aux besoins de chacun.

 
BIOBUTTERFLY, LE BUTADIENE DE DEMAIN SERA VERT
 
Issu de la pétrochimie, le butadiène est un composé particulièrement utilisé pour la fabrication de caoutchouc synthétique. A travers le monde, les industriels en consomment plus de 10 millions de tonnes chaque année. En partenariat avec l’IFP Energies nouvelles, établissement public de recherche dans l’énergie, et Axens, acteur majeur de la pétrochimie, Michelin développe une technologie innovante permettant de produire du butadiène à partir de biocarburants. Elle diminuera ainsi l’impact environnemental de la production de butadiène et sécurisera les approvisionnements en s’affranchissant des produits pétroliers.
 

maude-portigliatti

3 questions à Maude Portigliatti, Directrice scientifique et coordinatrice de la démarche des partenariats de Recherche et Développement pour le groupe Michelin.

 
 
 

Que recherche Michelin dans un partenariat de recherche ?

 
 
 
 

Des compétences originales et complémentaires des nôtres, pour fertiliser notre innovation ! Le partenariat est idéal pour détecter des technologies émergentes ou pour mobiliser sur une période et une thématique donnée une masse critique de ressources adaptées, accélérant ainsi notre processus de recherche.
Au-delà des collaborations classiques avec des laboratoires académiques, des clients ou des fournisseurs, nous avons récemment élargi le champ de nos partenaires : des experts reconnus pour du consulting, des PME et des start-up pour du prototypage technologique rapide, ainsi que des consortiums regroupant industriels et universités.

Quelles sont les clés de succès d’un partenariat de recherche ?

Avant toute chose, il faut être convaincu qu’il y a plus à gagner qu’à perdre dans une collaboration. L’ouverture d’esprit et la curiosité sont donc deux qualités indispensables pour intégrer les idées provenant de l’extérieur. Par ailleurs, il est capital d’avoir dès le début une politique très claire de propriété intellectuelle et de bâtir un schéma gagnant-gagnant avec le partenaire.

En quoi les partenariats de recherche représentent-ils un enjeu stratégique pour le groupe Michelin ?

Nous ne disposons en interne que d’une infime partie des ressources disponibles dans le monde entier ! Et de nombreux domaines de développement stratégiques, comme le pneu connecté par exemple, ne reposent pas sur nos expertises historiques. Puiser dans les ressources externes permet de renouveler nos approches via l’accès à un réseau d’excellence et à des moyens uniques au monde.

Nous avons multiplié par 5 le nombre de nos partenariats de R&D en quelques années. Ils sont aujourd’hui des amplificateurs incontournables de puissance et de vitesse d’innovation et contribuent significativement à la croissance profitable du Groupe.

Chiffres clés

32 entreprises du CAC 40 ont des programmes d’Open Innovation
300 partenariats de recherche en cours chez Michelin
5 Michelin a multiplié par cinq ses partenariats de recherche ces dernières années