Retour

MICHELIN XDR250 50/80 R57 : le pneu qui porte encore plus de charge

Les pneus pour engins de mine à ciel ouvert sont soumis à de hauts niveaux d’exigence et de rendement sur des terrains extrêmes. Destiné à être la référence sur les camions ayant une capacité de charge de 250 tonnes, le nouveau pneu MICHELIN XDR250 est l’illustration parfaite de la stratégie d’innovation ouverte du Groupe. 

MICHELIN XDR250 - 2015

Un pneu développé en collaboration avec deux acteurs majeurs des engins miniers

Développé grâce à un travail collaboratif et à un cahier des charges commun avec Caterpillar et Komatsu pour leurs dernières générations de machines, le MICHELIN XDR250 est capable de porter plus de charge et d’augmenter la quantité de matière portée par les dumpers rigides.

Un partenariat inscrit dans la durée avec Caterpillar

De la co-conception du pneu jusqu’aux tests au centre d’essai à Tinaja, la coopération avec Caterpillar a permis de développer une solution pneumatique qui répond aux exigences spécifiques des acteurs du marché :

  • porter plus de charge,
  • offrir plus de TKPH – Tonnes Kilomètre par Heure,
  • s’adapter aux nouvelles machines : pneu plus gros qui s’adapte à l’encombrement du camion.

Michelin à l’écoute du cahier des charges de Komatsu

Toujours fidèle à sa stratégie d’innovation ouverte, Michelin a travaillé avec les ingénieurs de Komatsu pour intégrer leurs exigences dans les caractéristiques du pneu MICHELIN XDR250. C’est ainsi qu’est née conjointement la conception du pneu avec celle du dumper KOM 830 E AC, 2ème génération.

Le nouveau pneu MICHELIN XDR 250 : une productivité supérieure à celle des concurrents

Avec une capacité de charge pouvant aller jusqu’à 67 tonnes, le nouveau pneu MICHELIN XDR250 permet d’augmenter la productivité des dumpers rigides d’au moins 25 % par rapport à son principal concurrent, Bridgestone 46/90 R 57 VRDP, sans aucun compromis sur sa durée de vie.

Les points forts du pneu MICHELIN XDR 250 en bref :

  • Plus de volume : le pneu MICHELIN XDR250 contient 9,2 % de volume d’air supplémentaire que son prédécesseur, ce qui permet de transporter plus de charge.
  • Un fonctionnement à plus basse température : sa nouvelle sculpture révolutionnaire comporte des blocs de gomme plus petits traversés par plus de sillons, ce qui optimise le flux d’air et le refroidissement. Par rapport à son prédécesseur, le MICHELIN XDR250 enregistre une température inférieure de 8 °C à son sommet, dans des conditions d’exploitation comparables.
  • Un pneu adapté aux usages du transport minier : il est plutôt destiné à des utilisations sur longues distances.

Au plus près des attentes des clients

Dates clés

+