Résultats du premier semestre 2016

Webcast de la conférence analystes / investisseurs

Résultat opérationnel sur activités courantes en hausse,

à 1 405 millions d’€, soit 13,7 % des ventes nettes

Volume en croissance de 2,5 %, supérieure aux marchés

Guidance 2016 confirmée

  • Marchés Tourisme camionnette en croissance avec une stabilisation en Remplacement au 2ème trimestre, marchés Poids lourd moins dynamiques et marchés Génie civil encore en baisse
  • Volume en croissance de 2,5 %, supérieure aux marchés pour toutes les activités, en Tourisme camionnette (+4 %), en Poids lourd (+1 %) et en Spécialités (- 2 %).
  • Résultat opérationnel sur activités courantes en forte progression de 241 millions d’€ à parités constantes, à 13,7 % des ventes nettes, soit une amélioration de 1,7 point notamment grâce à :
    • Effet Prix-mix / Matières premières positif de 115 millions d’€ lié à un pilotage efficace et compte tenu d’un effet de base favorable,
    • Plan de compétitivité : gains de 155 millions d’€ permettant, comme attendu, de compenser l’inflation sur les coûts de production et les frais généraux.
  • Cash flow libre positif de 8 millions d’€, en amélioration de 108 millions d’€ par rapport au 1er semestre 2015 hors acquisitions.
  • Rachat d’actions : tranche de 150 millions d’€ réalisée au 1er semestre, lancement prévu d’une tranche de 150 millions d’€ au 2ème semestre.

Au premier semestre, le groupe Michelin affiche une performance économique élevée qui bénéficie de la qualité de son offre de pneumatiques et de services, du pilotage efficace de l’équilibre croissance et prix, ainsi que de ses efforts de compétitivité. Dans des marchés concurrentiels, notre entreprise est plus que jamais concentrée sur les quatre domaines d’amélioration qu’elle s’est fixés au service de ses ambitions stratégiques : la qualité du service à nos clients, la simplification de nos modes de fonctionnement, le déploiement de notre offre digitale et la poursuite de la responsabilisation de nos équipes.

Jean-Dominique Senard, Président

Perspectives

Sur le reste de l’année 2016, les marchés Tourisme camionnette et Poids lourd devraient se montrer moins dynamiques en Amérique du Nord et en Europe, tandis qu’ils devraient rester porteurs en Tourisme camionnette en Chine. Le marché des pneus de Spécialités devrait rester influencé par la fin du déstockage des compagnies minières.

Dans ce contexte, le pilotage de la marge sur le second semestre devrait permettre de dégager un effet prix mix / matières premières positif sur l’année.

Ainsi, pour l’année 2016, Michelin confirme ses objectifs d’une croissance des volumes supérieure à l’évolution mondiale des marchés, d’un résultat opérationnel sur activités courantes en croissance hors effet de change et de génération d’un cash flow libre structurel supérieur à 800 millions d’€.

Les chiffres

Comparaison d'une année sur l'autre

En millions d'euros 1er semestre 2016 1er semestre 2015
Ventes Nettes 10 292 10 497
EBITDA sur activités courantes 2 085 1 913
Marge EBITDA sur activités courantes 20,3% 18,2%
Résultat opérationnel sur activités courantes 1 1 405 1 262
Marge opérationnelle sur activités courantes 13,7 % 12,0 %
Tourisme camionnette et distribution associée 13,8 % 10,8 %
Poids lourd et distribution associée 9,9 % 9,6 %
Activités de spécialités 20,6 % 21,5 %
Produits et charges opérationnels hors activités courantes -51 -17
Résultat opérationnel 1 354 1 245
Résultat net 769 707
Résultat par action 2 (en €) 4,24 3,79
Investissements hors acquisitions 623 632
Endettement net 1 719 1 798
Ratio d'endettement net 18 % 18 %
Dette sociale 5 273 4 780
Cash Flow libre 3 +8 -219
Effectif inscrit 4 112 400 112 600

1 Afin de faciliter la compréhension et l'analyse de sa performance opérationnelle, le Groupe a choisi de modifier le libellé du solde de gestion "Résultat opérationnel avant produits et charges non récurrents" en "Résultat opérationnel sur activités courantes" et en a précisé la définition.

2 Part du Groupe

3 Cash flow libre : Flux de trésorerie sur activités opérationnelles – flux de trésorerie d'investissements – flux de trésorerie sur les autres actifs financiers, avant distributions

4 En fin de période