Projet "Or vert de Bahia"

Offrir à chacun une meilleure façon d’avancer

Le projet Ouro Verde Bahia (« Or vert de Bahia ») traduit notre raison d'être. Ce programme, l'un des principaux du Groupe Michelin en matière de développement durable, se concentre sur un rapport équilibré entre le respect de l'environnement, le développement social et la croissance économique, tout en favorisant des techniques de production et de commercialisation du caoutchouc naturel plus responsables et durables. Des actions de progrès distinctes, liées et complémentaires. C'est là l'âme et l'esprit du projet Ouro Verde Bahia !

Nos 3 axes

1. Axe économique et scientifique

  • Création de variétés d'hévéas plus productives et résistantes au champignon Microcyclus ulei
  • Diversification du système agro-forestier (hévéas, bananiers et cacaoyers)
  • Développement de l'hévéaculture (arbres à caoutchouc) dans la région
  • Valorisation du potentiel d'application du caoutchouc naturel
  • Création d'emploi et génération de revenus
350 postes d'emploi directs
4000 hectares de plantations d'hévéas
2000 hectares de cacaoyers plantés
91 articles scientifiques publiés
94 recherches sur la biodiversité achevées
13 recherches sur la biodiversité en cours

2. Axe environnemental

  • Réserve écologique Michelin de près de 3000 hectares ; · Enrichissement de la biodiversité – plantation de 100 000 arbres de 215 espèces différentes, sur une surface de la réserve de 270 hectares ;
  • Création du Centre d'Études de la Biodiversité ;
  • Éducation environnementale destinée aux communautés locales et aux membres du personnel Michelin ;
  • Création du Parc de Cachoeira da Pancada Grande.
100 000 plants de 215 espèces différentes, plantés sur une parcelle de 270 hectares
-85% réduction du taux de chasse
2000 espèces (faune et flore) répertoriées

3. Axe social

  • Installation de la MAISON FAMILIALE RURALE : un centre de formation dans une zone rurale et aquacole qui favorise la qualification professionnelle et humaine des jeunes de la région ;
  • Don de 18 hectares de terres destinées à la construction de maisons pour 250 familles ;
  • Création d'un programme d’appui à l'Agriculture Familiale : plus de 1300 familles ont bénéficié de ce programme ;
  • Mise en place d’infrastructures telles qu’un centre médical, une école municipale et un réseau de téléphonie mobile pour la région (un partenariat public-privé).
250 familles ayant bénéficié du don d’un terrain de 18 hectares de terres
1307 familles ayant bénéficié du programme d’appui à l'Agriculture
60 000 visiteurs

Chronologie

1984

timeline_1984

Tout débute lorsque Michelin achète une surface de 9000 hectares entres les municipalités d'Igrapiúna et Ituberá, à près de 150 km de Salvador, dans l'état de Bahia, dans le but d'y produire le caoutchouc nécessaire pour satisfaire à la demande des deux unités industrielles du groupe au Brésil, toutes deux situées à Rio de Janeiro.
 

 

1990

timeline_1990

En partenariat avec le Cirad (Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement), Michelin lance un programme de recherche pionnier, destiné à élaborer des variétés d'hévéas capables de résister au champignon Microcyclus ulei, qui constitue une sérieuse menace pour les plantations d'hévéas du monde entier.

2003 / 2004

timeline_2003

En 2003, dans le cadre du projet Ouro Verde Bahia, la zone a été divisée en plusieurs parcelles, à savoir 1000 hectares destinés à la recherche, pour le développement de variétés d'hévéas plus productives et résistantes aux maladies, 3000 hectares pour la création d'une réserve écologique dans un but de préservation de la forêt atlantique et 5000 hectares cédés à douze familles.
 

 

2006

timeline_2006

Afin de protéger et enrichir la biodiversité de la forêt atlantique, l’un des écosystèmes les plus menacés au monde, Michelin constitue une réserve écologique de 3000 hectares et une pépinière pour la production annuelle de 35 000 plants issus d'espèces natives de la forêt atlantique.

2007

timeline_2007

Dans le cadre du programme de réhabilitation, le premier arbre natif de la forêt atlantique est planté dans la réserve écologique. Aujourd'hui, cette réserve est reconnue comme l'une des réserves de la forêt atlantique du Brésil les mieux protégées, avec la réhabilitation de plus de 200 espèces natives différentes plantées sur une parcelle de 270 hectares et représentant 25% des espèces d'arbres de la région.
 

 

2010

timeline_2010

C'est dans le but de renforcer ses efforts durables pour le respect et le maintien des parcelles et des espèces qui font partie intégrante de la réserve écologique que Michelin investit dans le programme de protection de la réserve tout en encourageant d'autres mesures de préservation et d'éducation environnementale dans la région.

2011

timeline_2011

Michelin lance son programme d'éducation environnementale, qui a déjà bénéficié à plus de 3000 jeunes étudiants de la région et compte sur la collaboration annuelle de 30 agents de formation parmi lesquels plusieurs professeurs d'école primaire.
 

 

2014

timeline_2014

Conscient de l'importance que revêt le site de Cachoeira da Pancada Grande pour la communauté locale et pour le tourisme de la région, Michelin obtient du gouvernement brésilien le plus haut niveau de protection environnementale accordé à une propriété privée, garantissant un moment de loisir aux plus de 60 000 personnes qui visitent chaque année la région.

2017

timeline_2017