Pneus, Produits et Aide au Voyage

Europe Africa Asia North America South America Russia
89,88 €
+2,85 %
Action Michelin à 17:35 le 16/04/2014

Une compétitivité renforcée

Une compétitivité renforcée

Michelin poursuit depuis 2005 sa marche vers l’excellence opérationnelle afin d’améliorer sa compétitivité et réduire ses coûts.

Des usines compétitives à l'ouest

La stratégie mise en place avant la crise pour muscler le dispositif industriel des marchés matures porte ses fruits. Grâce au déploiement de Michelin Manufacturing Way (MMW), aux investissements de productivité réalisés, au regroupement des fabrications sur des sites plus grands et plus spécialisés, Michelin a résolument amélioré son pilotage pour faire face aux évolutions brutales des marchés et va disposer en Europe et en Amérique du Nord d’usines très compétitives.

Pilotage de l’Entreprise : gagner en agilité et en compétitivité

Michelin souhaite se doter de nouveaux modes de fonctionnement et de systèmes d'information standards et transverses. Il vise ainsi a accroitre ses ventes en proposant aux clients des services différenciés, à augmenter l'efficience de ses processus administratifs, à fortement améliorer la réactivité de la supply chain.

Avec un coût annuel de l'ordre de 100 millions d'euros sur les cinq prochaines années, ce programme permettra a l'horizon 2017 une baisse des stocks d'au moins 250 millions d'euros, et une réduction des coûts annuels de 200 millions d'euros au minimum.

Un programme de compétitivité au service de la croissance

Elément clé de la compétitivité, l’excellence opérationnelle concerne toutes les entités du Groupe. Michelin a mis en place un nouveau plan visant des gains de compétitivité de l’ordre de 1 milliard d’euros à l’horizon 2016, hors inflation et en tenant compte des coûts évités.
Pour les frais industriels et les coûts de transport, il s’agit de poursuivre les progrès de productivité et d’amplifier l’alignement des usines sur les pratiques des meilleures d’entre elles mis en place avec Michelin Manufacturing Way. Michelin vise ainsi une réduction annuelle de près de 110 millions d’euros de sa structure de coûts.

En parallèle, Michelin veillera à la qualité et l’efficacité de ses fonctions support afin de réduire ses frais généraux de l'ordre de 50 millions d’euros par an sur la période 2012-2016, grâce à un programme dénommé Efficience. Enfin, le coût des matières consommées chaque année devrait baisser d'environ 30 millions d’euros sur la même période, grâce a l’optimisation continue des matériaux utilises et l’allègement des pneumatiques que cible le programme Design to cost.

Un dispositif industriel efficace

Un nouveau site de pneus pour voitures de tourisme et camionnettes a démarré son activité au printemps 2012 à Pau Brasil en Amérique du Sud.

Europe Amérique du Nord Asie (hors Inde)
15 sites TC
16 sites PL
9 sites SP
7 sites composants et semi-finis
10 sites TC
4 sites PL
2 sites SP + 1 en construction
2 sites composants et semi-finis
4 sites TC + 1 en consctruction
3 sites PL + 1 en construction
2 sites SP
2 sites composants et semi-finis
Amérique du Sud Afrique Inde Moyen-Orient
3 sites TC
3 sites PL
1 site SP
1 site PL + 1 en construction

TC : Tourisme camionnette ; PL : Poids lourd ; SP : Pneus de spécialités.

Avancer ensemble

Avancer ensemble
Plus de 110 000 personnes de 120 nationalités travaillent dans le groupe Michelin.

Quelle mobilité pour demain ?

Quelle mobilité pour demain ?
La mobilité routière est un facteur déterminant de développement économique et humain.

Quels sont nos atouts ?

Quels sont nos atouts ?
Michelin réunit les meilleurs avantages concurrentiels de son industrie.